La chronique « Courrier de la vie adulte » est écrite par Andrée-Anne et sa mère, Andrée, et tente de répondre à des questions propres à la vie d’adulte. Tu as une question que tu ne veux ou ne peux pas poser à ta mère? Demande à la mienne!

 

« Devrais-je accepter la promotion qu’on me propose? Je ne me sens pas à la hauteur! »

Se faire proposer une promotion est flatteur, certes, mais un nouvel emploi vient avec son lot de défis! Cela pourrait être tentant de refuser, pour plusieurs raisons : « ce n’est pas le temps, je viens d’avoir un bébé et je suis submergée », « je n’ai pas fini mon super projet », « j’ai changé d’idée » et « je n’ai même pas cherché cette promotion, on me l’a offert, et je ne suis pas prête »!

C’est à cette dernière objection que nous nous attaquerons aujourd’hui.

Quand une personne qui vous connaît vous offre un poste sur un plateau d’argent, que cette personne a pensé à vous parce qu’elle reconnaît vos compétences, a suivi votre cheminement de carrière et vous choisit, quelles sont vos craintes?

Vous avez lu la description de poste et vous n’êtes pas qualifiée ou qualifié à 100% pour chaque attribut demandé? Faites-lui confiance!

C’est évident que vous ne pouvez pas avoir 100% des qualifications pour un poste que vous n’avez jamais occupé!  Tout nouveau poste demande une transition d’au moins 3-6 mois.  Si le défi vous intéresse, que vous avez déjà des idées, alors lancez-vous et faites-vous confiance!

Tout de même, quelques précautions s’imposent, comme dans tout nouvel emploi :

  • Quelles sont les attentes pour ce poste dans les 3 et 6 premiers mois?
  • Y-a-t-il des apprentissages techniques que vous devrez assimiler rapidement?
  • Prenez le temps de rencontrer votre nouveau patron ou votre nouvelle patronne et déterminez ses capacités à vous appuyer.
  • Établissez les nouvelles compétences que vous développerez!
  • Demandez quelle sera l’offre salariale (et les échelles subséquentes), parce que bien entendu, on parle d’argent!

Ainsi, une promotion offerte représente une étape de plus dans une carrière pour laquelle on s’est tant préparée ou préparé, et ne devrait pas être refusée à la légère!

Si on vous l’offre, nous vous conseillons : prêt ou prête, pas prêt ou pas prête, j’y vais!

 

Ton Petit EXTRA

Si vous travaillez en communications, en marketing ou dans les médias au Québec, le BEC est un organisme incontournable pour toutes vos questions! Son objectif: assurer votre santé et votre bien-être au travail. Le saviez-vous?

 

View this post on Instagram

Le bec présent pour vous! #bec #organisme #communication #marketing

A post shared by BEC (@bec_qc) on

Plus de contenu