Pourquoi je vis la crise actuelle en mode gratitude

Crédit photo: Unsplash

Dans les deux dernières semaines, j’ai eu un élan de gratitude énorme. Oui, il y a des choses qui sont incontrôlables, avec lesquelles je ne suis pas nécessairement bien, mais mon mot d’ordre c’est « Ç’aurait pu être pire! »

Et je repense à plusieurs événements des dernières années; est-ce que la situation actuelle aurait été plus facile à vivre pour moi à ces moments? C’est rarement le cas, pour être honnête!

Je suis miss « Décision sur un coup de tête ». Je lâche souvent ma job sans plan de rechange, je choisis parfois d’être sans domicile fixe pour plusieurs semaines/mois, j’ai parfois eu un compte de banque dans le négatif, j’ai déjà élu domicile dans un RV et à ce moment, je prenais ma douche au gym. Ce sont tous des moments où j'aurais pu être mal prise en période de pandémie.

J’ai donc choisi d’approcher les trois dernières semaines et les nombreuses semaines à venir avec l’approche gratitude. Tant que j’ai un toit sur la tête, un repas dans mon assiette et de la compagnie avec moi, je suis comblée. J’ai la chance d’avoir ces choses et plus encore.

J’ai un privilège que plusieurs n’ont pas et plutôt que de me plaindre de devoir rester chez nous, je prends le temps d’apprécier ce que j’ai. J’ai même choisi de coucher cette gratitude sur papier. C’est un exercice bien intéressant à faire; de focusser ce qui est positif plutôt que sur ce qui est négatif. Et oui, parfois, ce n’est pas beaucoup, et c’est plus facile à faire quand on a beaucoup de positif, mais c’est quand même un exercice qui nous aidera à garder le cap pendant les prochains temps.

Qui embarque?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES