Avant de se lancer en affaires, il est facile d’idéaliser l’entrepreneuriat (je l’ai d’ailleurs fait moi-même, et je vous raconte tout ça ici). On voit grand, on voit loin. On a de grandes aspirations pour nous-mêmes et pour notre entreprise. Et c’est parfait comme ça!

Mais parfois, on peut aussi entretenir des attentes irréalistes envers notre projet. On s’attend à faire beaucoup de ventes, à se faire un nom rapidement ou à ce que le succès nous soit facile. Ça se peut que ça arrive (et je vous le souhaite!), mais quand on arrive dans la réalité, dans le vrai démarrage d’entreprise, c’est une tout autre paire de manches.

Le but de cet article n’est surtout pas de « péter votre balloune », au contraire! Il n’y a rien que je trouve plus beau que les gens qui osent entreprendre malgré tous les défis que ça comporte. Mais si vous lancez votre entreprise bientôt, j’aimerais vous préparer mentalement à ce qui vous attend, pour que vous soyez mieux préparée à ce qu’est le vrai démarrage d’entreprise.

 

Vous allez être inconfortable

Ce concept est souvent vendu sous la forme de « vous n’aurez pas de routine! » (et c’est vrai que c’est l’fun!). Mais « pas de routine », ça veut aussi dire que vous allez être laissée à vous-même, tout le temps.

Vous risquez de faire face à des problèmes complexes, d’être perplexe devant une nouvelle tâche à effectuer, de ne pas savoir quoi faire, ou de ne pas savoir par où commencer.

Mes conseils:

  • Entourez-vous bien (amis entrepreneurs, mentors, coach, etc.) pour vous aider à manœuvrer dans ce nouvel environnement déroutant et pour vous aiguiller quand vous serez un peu perdue.
  • Travaillez sur votre confiance en soi pour que vous n’ayez pas peur de plonger même quand vous serez inconfortable.

 

Vous allez vivre des hauts et des bas

Comme j’ai écrit dans mon dernier article, le mode de vie entrepreneurial est rempli de contrastes. Les victoires côtoient les échecs, et le sentiment d'accomplissement côtoie la vulnérabilité sur une base quasi quotidienne. J’ai d’ailleurs une anecdote là-dessus, mais ça va aller à un autre article…

Le démarrage d’entreprise n’est pas un long fleuve tranquille, mais plutôt de vraies montagnes russes. Votre mood, vos finances, votre motivation; tout ça peut changer drastiquement d'une journée à l'autre (no joke).

Mes conseils:

  • Demeurez positive même quand ça va un peu moins bien. Rappelez-vous de tout le chemin que vous avez accompli jusqu’à présent, et restez confiante.
  • Tentez d’apprendre de chaque creux de vague et d’en tirer des leçons chaque fois.

 

Vous devrez être patiente

En entrepreneuriat, les parcours parfaits, les trous d’un coup, et les home-run n’existent pas (du moins, ils sont l’exception et non la règle!).

Vous allez vous tromper, vous n’irez pas dans la direction désirée, et vous risquez perdre du temps (et/ou de l’argent) dans des initiatives qui ne porteront pas fruit.

Il se peut que ça prenne plus de temps qu’anticipé avant de trouver votre « recette gagnante » (et c’est normal).

Mon conseil:

  • Gardez la tête baissée, travaillez à améliorer sans cesse votre produit/votre service, et restez confiante que votre vision finira par se réaliser.

Bonne chance à tous.tes les futurs.es entrepreneurs.es!

Pour en savoir plus sur mon entreprise, consultez le site de Muses.

Plus de contenu