Les professionnel.le.s dans la grande famille des thérapeutes (sexologues, psychologues, psychothérapeutes) ne font pas seulement écouter. Avoir une rencontre avec un.e thérapeute n'est donc pas l'équivalent d'un appel dans le vide (ou non), loin de là. Ce que nous offrons va même au-delà de l'écoute active. L'outil le plus efficace et le plus précieux que nous avons, c'est le lien humain qu'on développe avec vous. Dans mon jargon, nous appelons ça l'alliance thérapeutique, et c'est précisément cette alliance qui est si puissante pour le cheminement des client.e.s. Et c'est quelque chose que, malgré toute leur bonne volonté, vos ami.e.s ne sont pas vraiment en mesure de vous offrir.

Crédit:Crédit: Unsplash

Consulter, c'est un des seuls contextes où vous pouvez penser en mode « me, myself and I » sans vous sentir mal. On se concentre spécifiquement sur vous. Tandis que vos ami.e.s vous demandent des détails sur la séquence des événements, vos thérapeutes vous demanderont ce que lesdits événements vous ont fait sentir.

Il est compréhensible que consulter puisse d'abord vous sembler être une activité étrange : après tout, on paie pour faire nous-mêmes du travail émotif, on ne voit pas les effets instantanément, les effets ne sont pas garantis et en fin de compte, on se demande si on paie juste pour une oreille.

Sauf qu'il y a un tas de choses qu'on omet ou qu'on choisit de ne pas partager avec certaines personnes parce qu'on ne veut pas ébranler l'image qu'elles ont de nous. Et c'est tout à fait normal. Si mon groupe d'ami.e.s pense que mon couple est solide comme du béton, je serais peut-être inconfortable de leur dire que je songe à rompre depuis des mois. Si mes bffs me voient comme une personne forte qui ne flanche pas facilement, je n'irai peut-être pas leur dire que j'ai recommencé à texter mon ex qu'elles détestent alors que de mon côté, je m'ennuie.

Crédit:Crédit: Unsplash

Ceci est une raison parmi tant d'autres qui motivent les gens à me consulter. C'est aussi parce que je ne les connais pas et que je ne peux pas les juger. Le travail des thérapeutes n'est pas de vous juger ni de vous dire quoi faire de votre vie, mais de vous aider à trouver les réponses vous-mêmes.

Vous avez certainement des ami.e.s d'enfer avec qui ventiler (tant que ça ne tombe pas dans la co-rumination!), mais gardez en tête que consulter est une tout autre game. Chacun son métier!

Je m’appelle Kanica Saphan, je suis sexologue et je peux répondre à vos questions sur les relations interpersonnelles, les difficultés affectives et sexuelles. Si vous aimeriez me rencontrer en séance individuelle ou de couple, vous pouvez me contacter via ma page Facebook Le Sofa Sexologique. À bientôt!

Source:

Ardito, R.B. et Rabellino, D. (2011). Therapeutic Alliance and Outcome of Psychotherapy: Historical Excursus, Measurements, and Prospects for Research. Frontiers in Psychology, 2, 270. doi: 10.3389/fpsyg.2011.00270

Plus de contenu