Depuis mon entrée sur le marché du travail, j’ai développé une passion non-avouée pour la meal prep! Tous les jeudis soirs, je m’installe confortablement  devant un petit feu de foyer (dans ma télé, of course) et je planifie mon menu pour la semaine qui suit. Afin de rester saine d’esprit (le plus possible), cette étape est cruciale et me permet d’avoir du temps pour moi toute la semaine. Ce n’est pas toujours parfait, mais voici quelques trucs pour une meal prep et un menu de la semaine réussi!

1. Planifier une période de meal prep le dimanche

Tous les dimanches, je prends environ 2 heures pour préparer une partie de mes repas de la semaine. J’en profite habituellement pour couper mes légumes, cuire des aliments au four et faire une « batch » de riz basmati. J’aime aussi préparer un élément pour déjeuner (granola, muffins, boules d’énergie) et un autre pour les lunchs (salade froide, soupe), de cette façon je n’aurai pas une boîte à lunch vide si on manque de restants ou si on commande à souper (on est tous humains).

Crédit:Crédit: Unsplash

2. Toujours partir de ce qu’on a déjà

Afin de respecter le budget alloué à l’épicerie et éviter de surconsommer, je vérifie toujours ce que j’ai avant de regarder sur les Internets pour des recettes.

3. Il faut toujours regarder le temps de préparation d’une recette

Si le temps de préparation de votre ragoût du mardi soir dépasse les 30 minutes, c’est trop long. Quand vous cherchez sur Pinterest pour de l’inspiration, assurez-vous de choisir des recettes qui ont des temps de préparation et de cuisson raisonnables… Pensez aussi à regarder le nombre d’éléments nécessaires avant de foncer chez Maxi.

Confused Gordon Ramsay GIF by Hell's Kitchen - Find & Share on GIPHY

4. Cuisiner en grande quantité, ça peut-être pratique

Même si c’est souvent plus long sur le coup, cuisiner de plus grosses portions peut valoir la peine à long terme. Faites-en un peu plus et congelez-le. En effet, je suis toujours satisfaite de pouvoir décongeler un plat les soirs où je finis tard et que je n‘ai pas envie de cuisiner.

5. Informez-vous sur les produits de saison

En sachant ce qui pousse et ce qui est disponible en ce moment, vous pourrez économiser en fruits et légumes. Vous aurez aussi l’occasion d’acheter en plus grandes quantités et de faire, par exemple, de la sauce tomate à la fin de l’été, et d’en avoir toute l’année.

Crédit:Crédit: Unsplash

Je manque parfois d’inspiration et il y a bien des dimanches où Netflix est plus tentant, mais je suis toujours contente de me donner la peine de mieux manger et de moins courir.

Faites-vous de la meal prep? Sinon, avez-vous envie de commencer?

Plus de contenu