J’ai un petit life hack pour ceux et celles qui adorent la cuisine et qui sont toujours en manque d’inspiration : lire ses livres de cuisine avant de se coucher. J’adore les avoir comme livres de chevet : marquer mes recettes prĂ©fĂ©rĂ©es, apprendre de nouvelles techniques et, en bonus, faire des rĂŞves allĂ©chants! Voici cinq de mes livres prĂ©fĂ©rĂ©s, dans lesquels je puise toujours de l’inspiration pour me renouveler et faire de beaux rĂŞves! En espĂ©rant qu’ils vous inspireront aussi.

 

La cuisine de Jean-Philippe – Jean-Philippe Cyr

Roi québécois du véganisme, sa présence nonchalante et décomplexée sur les réseaux sociaux m’a séduite avant que ses livres ne paraissent! Ses recettes sont simples, efficaces et délicieuses; elles m’ont permis de développer mes capacités de cuisine végane.

Crédit:Crédit : Éditions Cardinal

 

Salt Fat Acid Heat – Samin Nosrat

Je vous ai déjà parlé de mon amour pour la série Netflix du même nom et le livre va dans la même lignée d’amour pour la cuisine! À moitié composé de théorie et à moitié de recettes, j’ai lu la première partie pratiquement comme un roman.

Crédit:Crédit : Simon & Schuster

 

Thug Kitchen

Complètement irrévérencieux (les livres contiennent des sacres et autres expressions colorées), le but de ces livres est de nous « intimider » verbalement à s’intéresser à ce que l’on mange. Les trois tomes sont absolument merveilleux et définitivement à lire pour tous ceux et celles qui veulent cuisiner végane, avec du caractère!

Crédit:Crédit : HarperCollins

 

La mijoteuse – Ricardo

Pour une étudiante comme moi, rien de mieux que de pouvoir partir ma mijoteuse le matin, pour revenir le soir à un appartement qui sent bon et à un souper déjà prêt! Les recettes fonctionnent toujours, même pour des novices, et c’est surtout très intéressant de voir la variété de choses que l’on peut cuire à la mijoteuse!

Crédit:Crédit : Les Éditions La Presse

 

Presque végé – Geneviève O’Gleman

Dernier livre de Geneviève O’Gleman (Famille futée, Les lunchs), il décentralise la viande des plats et permet d’ajouter plus de légumes dans nos assiettes. C’est une approche intéressante pour quiconque souhaite, comme moi, minimiser la viande sans nécessairement manger 100 % végétal.

Crédit:Crédit : Les Éditions de l’Homme

Quels sont vos livres de cuisine préférés?

Plus de contenu