Pour faire une belle histoire et raconter comment j’en suis arrivée ici aujourd’hui, je vais commencer il y a plusieurs années. Je me souviens d’avoir pas plus de 11-12 ans et de commencer à m’intéresser à « faire de l’argent », mais aussi à rentabiliser des projets ou des idées. Environ vers le même âge, j’ai commencé à faire de l’insomnie. Et tant qu’à passer des heures à ne pas pouvoir dormir, je faisais des recherches sur l’argent et l’entrepreneuriat ou je fouillais pour trouver de nouvelles idées pour faire de l’argent.

Certains trouvent ça bizarre, moi je crois qu’une passion se développait en moi. Une passion pour apprendre, une passion pour développer des projets, une passion pour grandir en tant que personne.12 ans plus tard, je suis tout aussi passionnée, mais des millions de choses se sont passées depuis, et surtout, j’ai accumulé une tonne d’apprentissages. 

Je suis effectivement une passionnée d’apprentissage et ça a ses bons comme ses mauvais côtés. Le seul élément qui va décider de quel côté ça va pencher, c’est de savoir si je prends action ou non suite à mes apprentissages.

Pendant plusieurs années, j’ai gobé de l’information jusqu’au jour où j’ai commencé à appliquer mon nouveau savoir. Et je dois avouer que ce n’était pas parfait, pas du tout. Je me suis plantée, j’ai fait des erreurs, je me suis impliquée dans des projets qui ne m’intéressaient pas tant que ça finalement… et je crois que ça fait partie du processus et que chaque étape était nécessaire. 

J’ai fait de la photographie, de la création de contenu, du montage vidéo et audio, du marketing, des sites web, de la gestion de réseaux sociaux, de la rédaction… et j’en passe! 

Je me suis jugée moi-même longtemps pour ne pas être capable de me décider sur un projet, sur une passion, jusqu’au jour où j’ai compris que c’était un processus. Ça m’a permis de rencontrer tellement de personnes et d’apprendre tellement de choses, j’ai constamment grandi en tant que personne et en tant qu’entrepreneure. 

Donc, si vous êtes ici aujourd’hui et que vous ne savez pas ce que vous voulez faire, que vous avez plein de passions, mais que votre envie de vous lancer est bloquée par la peur… Lancez-vous quand même. C’est un processus et tout peut arriver, mais il faut essayer pour voir! Et au final, un changement de direction n’est pas la fin du monde et vous en retirerez une tonne d’apprentissages.

Dans ma nouvelle chronique Les conseils de Jade l’entrepreneure, je tâcherai de répondre aux questions fréquentes de ceux et celles qui veulent se lancer dans l’entrepreneuriat. Suivez la page de Ton Petit Look sur les réseaux sociaux pour ne pas manquer ça!

Plus de contenu