Quelques trucs pour s'aider quand on est (vraiment) débutant.e en cuisine

Crédit photo: Unsplash

Je viens d'une famille de foodies, mais je dois l'avouer, j'ai commencé à m'intéresser à la cuisine par nécessité quand je suis partie vivre en appart, jamais avant. Je pouvais me satisfaire de ramens et de repas congelés. L'autre jour, j'écoutais le film Julie et Julia avec ma soeur (un bon petit feel-good movie, je le recommande) et j'ai réalisé à quel point ma relation avec la cuisine a changé depuis quelques années. C'est même devenu une activité le fun à faire.

Voici quelques petits trucs que j'ai appris dans cette période, quand je me suis tannée de bouffer des pâtes avec de la sauce Classico.

Source: Giphy

1. S'équiper d'outils pour s'aider. Avec du temps, la plupart des personnes n'ont aucun mal à couper rapidement des légumes, mais de mon côté, je ne suis pas full manuelle, mettons, je perds rapidement patience quand j'ai beaucoup de préparation à faire et je me blesse souvent (sérieux, chapeau aux cooks). J'ai décidé de m'équiper d'un hachoir à légumes pour me faciliter la vie et depuis, je suis beaucoup plus rapide. Pour s'aider dans les tâches moins le fun ou quand on a plus de difficulté, il n'y a pas de mal à se procurer des outils supplémentaires.

Vous pouvez aussi demander à quelqu'un de vous aider.

2. Commencer par des recettes que vous aimez. Cuisiner des plats que l'on connaît bien est pas mal le meilleur moyen de se faire plaisir en cuisine tout en s'améliorant constamment. À présent, je suis un peu plus aventureuse et je commence à essayer des trucs que je n'avais jamais goûtés avant, mais j'ai plus confiance en mes capacités, mettons.

3. La planification! Je pense que pour moi, c'est ça qui a été le plus plate à apprendre. Avant, je faisais de la bouffe en grosses batch, puis j'oubliais ça dans le frigo jusqu'à ce que ça soit tout moisi! Je fais mon possible pour planifier ma bouffe de la semaine à partir de ce que j'ai déjà pour éviter le gaspillage au maximum. Je fais aussi pas mal de listes. Je note les plats qu'il faut passer et ce que j'aimerais acheter pour mes recettes sur un tableau aimanté à la porte de mon frigo.

4. La soupe comme meilleure amie. Ma résolution pour cette année est d'avoir toujours une soupe ou un potage handmade dans mon frigo. Pourquoi? C'est facile à faire, c'est santé et ça se mange bien. En plus, beaucoup de recettes sont vide-frigo et il y a moyen de faire des touski assez facilement. Il y a aussi les pizzas maison et les smoothies qui peuvent faire la même chose et qui sont parfaits quand on veut improviser.

Source: Giphy

5. Bien lire ses recettes. C'est vraiment évident, mais au début, combien de fois j'ai acheté tous les ingrédients d'une recette pour finalement réaliser que je n'ai pas l'équipement, ni tout le matériel pour la faire! C'est pourquoi il faut aussi porter attention à la préparation avant d'aller chercher les ingrédients, quand on lit une recette. Vous éviterez pas mal d'imprévus poches.

6. Avoir un bon livre de recettes. Bon. Pas mal tout se trouve sur Internet aujourd'hui, mais pour ma part, j'aime avoir mon livre de recette devant moi quand je cuisine et ne pas toujours regarder sur mon cell. Ce que j'aime des livres de recettes, c'est qu'ils sont souvent spécialisés dans des plats particuliers et donnent des trucs pour préparer les bases ou conserver les aliments. Le gros fun, c'est de noter les trucs qu'on peut faire pour améliorer la recette.

Vous pouvez aussi demander à vos proches quelles sont leurs recettes préférées et demander leurs trucs.

Et vous, avez-vous des trucs en cuisine à partager?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES