Tinder instaure un bouton panique sur son application et oui, c’est nécessaire

Crédit photo: Kon Karampelas/Unsplash

Des dates qui tournent mal, ça arrive souvent. Parfois, ça ne clique pas avec la personne, vous n’avez aucun point en commun ou encore l’endroit choisi ne convient tout simplement pas.

 

D’autres fois, les rendez-vous tournent littéralement au cauchemar et la sécurité d’une des deux personnes est mise en péril par le comportement de l’autre personne. On ne souhaite ça à personne, et ça arrive malheureusement plus souvent qu’on le voudrait.

 

On apprend via un article de Radio-Canada que question d’aider ses utilisateurs.trices, Tinder lancera très bientôt un bouton panique sur son application, permettant ainsi aux gens d’alerter les autorités s’ils se sentent en danger. C’est à l’aide d’un partenariat avec l’application Noonlight que Tinder pourra offrir cette fonctionnalité à ses membres. En plus de cette nouvelle fonctionnalité, les utilisateurs pourront aussi afficher avec qui et où elles se trouvent lors d’une date. Une double vérification de l’identité sera dorénavant faite pour les nouveaux comptes, puisqu’il y a eu plusieurs cas d’usurpation d’identité et de vol de photos dans les dernières années. Lors de l’ouverture d’un compte, l’usager.ère aura à se prendre en photo en temps réel et un algorithme vérifiera si les photos prises correspondent à celles mises sur le profil.

 

Pour l’instant, la fonction n’est disponible qu’aux États-Unis, mais on peut espérer que Tinder l’offrira très bientôt aux 189 autres pays qui où l’application est disponible.

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES