Pour la fête de ma maman, j’ai décidé de lui offrir le jeu Totem. J’avais rapidement entendu parler du jeu sur Radio-Canada, mais je ne le connaissais pas. J’ai été charmée par la petite description qui explique que « Totem, c’est le jeu de développement personnel qui permet de vous amuser tout en découvrant vos forces et qualités à travers le regard des autres » (tirée du site Internet du jeu Totem). Je l'ai donc acheté sans hésitation, puisque j'étais contente d'avoir enfin trouvé un jeu collaboratif qui prônait l'entraide plutôt que la compétition. J'avais la conviction que ce serait à la fois valorisant et amusant. Ce que je n’avais pas imaginé, c’est à quel point ce serait challengeant!

Pour vous expliquer brièvement l'activité, la moitié des cartes sont à l'effigie d'un animal et les autres cartes représentent une qualité. Chaque participant.e reçoit un animal et une qualité à tour de rôle. Ce sont les autres qui discutent (ou débattent, dépendamment de votre degré d'intensité) de nos qualités devant nous. Nous devons ensuite exprimer notre accord ou notre désaccord. Cela provoque de belles discussions et des moments forts en émotions.

De notre côté, au fur et à mesure que la partie avançait, nous avons de plus en plus réalisé le malaise de recevoir des compliments de façon si sincère. Pourtant, c’était très valorisant, mais nous ne sommes pas tellement habitué.e.s de recevoir une telle dose d’amour. J’ai eu la chance de jouer avec des personnes très proches de moi, avec lesquelles j’ai de bonnes relations et je connais très bien leurs qualités.

Ça s’est corsé lorsque ce sont eux qui m’ont nommé mes qualités. Normalement, je n'ai pas de difficulté à accepter un compliment, mais on aurait dit qu'en en recevant autant, j’étais un peu mal à l’aise. J’ai surtout réalisé que je ne me vois pas du tout de la même façon que mon entourage me voit. Mon entourage m’a décrite comme une personne aimable, tandis que la qualité que j’ai retenue est que j’excelle dans le multitâche. C’est plutôt loin et ce n’est pas du tout dans le même ordre d’idée… Nous avons constaté que c’est beaucoup plus facile de se dire qu’on sait faire plusieurs choses en même temps parce que c’est concret. À l’inverse, nous avons convenu que c’était plutôt difficile de se percevoir comme étant aimable.

Nous avons aussi trouvé que c’était vraiment plus naturel de nommer les qualités des autres, que de nommer les nôtres. Nous savions que nous avions tendance à être assez auto-critiques, mais le jeu nous a permis de voir l’impact concret de nos pensées. Notre discussion nous a aidés à comprendre que notre propre perception diffère énormément de la perception qu’ont les autres à notre égard.

C’était fascinant d’en discuter et de prendre conscience que nous sommes beaucoup plus que ce que nous percevons de nous-mêmes. Au final, nous sommes bien plus puissant.e.s et bien plus grand.e.s. Il faut avouer que nous avons également été surpris face à notre petite gêne lorsqu’on nous complimentait. Nous avons beaucoup ri, tantôt pour masquer le malaise, tantôt pour détendre l'atmosphère. Et c'est correct, parce que ça crée de beaux souvenirs.

Ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de recevoir autant de compliments en même temps. Ce fut donc une très belle idée-cadeau pour ma maman, mais ce fut également un très beau cadeau à se faire soi-même. J'ai vu qu'une version pour les couples sortira bientôt et j'ai bien hâte de pouvoir l'essayer!

Avez-vous d'autres suggestions de jeux collaboratifs? 

Plus de contenu