Cette année, je me suis mise au défi de lire 52 livres écrits par des femmes ou des personnes issues de la diversité. Voici donc mes suggestions pour s’initier à la littérature autochtone par la voix de quatre grandes autrices.

 

Shuni

Naomi Fontaine

Shuni est écrit comme une lettre composée par l’autrice à une amie d’enfance, fille de pasteur non autochtone qui souhaite vivre et œuvrer dans sa communauté innue. C’est très intéressant et surtout très instructif à lire : on sent que Naomi Fontaine cherche à nous faire comprendre la manière de vivre actuelle des Innus de son entourage, sans blâme et sans jugement.

Crédit:Crédit: Mémoire d'encrier

 

Je suis une maudite sauvagesse - Eukuan nin matshi-manitu innushkueu

An Antane Kapesh

Premier livre écrit simultanément en langue innue et en français, on y avance en lisant ces deux langues côte à côte, et le contraste est frappant. C’est une réédition du récit écrit il y a plus de 40 ans par l’activiste autochtone An Antane Kapesh, sous la direction de la romancière innue Naomi Fontaine. L’histoire met en relief les injustices subies par les peuples innus de la Côte-Nord et du Labrador, et le livre se dévore rapidement!

 

Crédit:Crédit: Mémoire d'encrier

 

femme-rivière

Katherena Vermette

Ce recueil de la poète métisse originaire du Manitoba s’intéresse aux questions identitaires et fusionne les personnes avec les forces de la nature. Le rythme est exceptionnel, on croirait vraiment être emporté.e.s par une rivière au flot de ses mots.

Crédit:Crédit: Les libraires

 

Bréviaire du matricule 082

Maya Cousineau Mollen

La poésie de Maya Cousineau Mollen contraste une belle douceur et une colère ancestrale. Les chapitres s’articulent autour du concept du corps comme territoire non cédé, et permettent d’accéder au côté émotionnel de l’histoire autochtone. À lire absolument!

Crédit:Crédit: Dimédia

Avez-vous un auteur ou une autrice autochtone à recommander?

Plus de contenu