Que ce soit pour une occasion spéciale, une date, ou pour le plaisir d’en prendre une, une fois de temps en temps, vous risquez éventuellement de déambuler dans la désormais assez vaste section « bières de microbrasserie » de votre épicerie favorite! Il y en a de plus en plus : de plus en plus de sortes, de noms, de couleurs! C’est fascinant et excitant, cet univers en pleine effervescence, mais ça peut être intimidant quand on ne sait pas distinguer une IPA d’une Stout…

Certes, ça peut toujours être audacieux de se laisser guider par le look de l’étiquette ou le titre (qui rivalisent d’originalité), mais si jamais vous souhaitez aiguiser votre choix, voici un petit guide/lexique pour vous aider à vous y retrouver un petit plus dans cet univers aux 1001 appellations!

Crédit:Crédit: Unsplash/ Jonas Jacobsson

IBU

C’est l’indice de l’amertume d’une bière. Vous retrouverez cette information sur l’étiquette de la majorité des bières. Disons que si vous détestez le moindre soupçon d’amertume, surveillez les indices en dessous de 20! Si vous êtes aventureux, visez les 70 et plus! N’oubliez pas qu’il s’agit davantage d’une sensation sur la langue que d’une saveur. Les saveurs de la bière sont là pour se marier amoureusement à l’IBU!

Les pâles les plus communes

La Weizen : Blanche allemande aux arômes dominants de blé, banane et clou de girofle. Opaque, riche, mais effervescente.

La Witbier : Blanche belge où les arômes de zeste d’orange et de coriandre dominent un peu le blé. Piquante de bulles, rafraîchissante! (La Hoegaarden est un bel exemple populaire!)

Berliner Weisse : Vous aimez la limonade? Ne faites pas le saut, votre bière vous fera peut-être faire un petit rictus d’acidité, mais sa légèreté en alcool et ses notes citronnées sont souvent appréciées lors des grandes chaleurs!

Gose : Audacieux, quand même, une bière salée! Je rêve parfois de la Gose-a-rita de la microbrasserie Noire et blanche, qui rappelle une délicieuse Margarita.

Lager : Souvent sucrée, souvent pauvre en saveurs, souvent commerciale (concentrés de sucres, assemblage de malts divers), donc pas chère! (Bud, Labatt, Corona, Heineken, Stella Artois).

Les ambrées communes

Amber ale : Délicate, mais caramélisée. Habituellement avec arômes de pain grillé.

Scotch ale : Habituellement très peu amère, parfois sirupeuse, elle vous rappellera la chaleur et les arômes du whiskey!

Bitter : Comme les précédentes au niveau des arômes, mais avec une plus grande amertume et beaucoup plus légère en alcool et en sucre. Une bière sèche, donc une bière de soif, malgré son côté dessert.

Les noires communes

Stout/Porter : Arômes de chocolat, de café et de torréfaction. Habituellement riche et mousseuse. Pour ces types de bières, les brasseurs les distingueront souvent selon des qualificatifs : coffee (à partir de grains de café), cream (gazée à l’azote pour une texture des plus moelleuses sur la langue), dry (peu sucrée et alcoolisée), imperial (arômes de torréfaction puissants suivis d’une amertume marquée), milkshake (ajout de lactose/vanille pour les friands du côté crémeux des produits laitiers).

Les autres…

Y’en a plein! Mais, je mentionnerai…

La saison : Sa particularité est d’être faible en alcool, mais pas nécessairement en goût! Elle peut venir en diverses couleurs, arômes, effervescences…  Elle aura un goût « campagnard », typique de la levure utilisée pour ce type de bière.  (Je recommande La Belle saison d’À l’abri de la tempête)

La Indian Pale ale (IPA) : Souvent, elle sera dorée. Parfois, rouge, noire, ambrée. Toujours, elle sera marquée par une forte amertume et de puissants arômes d’agrumes, et parfois de fruits tropicaux. C’est le paradis pour ceux qui aiment se faire agresser les papilles.  (Je recommande la New Wave d’Avant-garde)

Ces connaissances ne sont pas de la science infuse dans mes veines. Je tire tout cela de ma lecture du super livre Les saveurs gastronomiques de la bière Tome II, de David Lévesque Gendron et Martin Thibault (2013).

J’espère que vous serez désormais un peu plus accoutumé.e avec certains termes! Bonne dégustation!

Plus de contenu