10 étapes à suivre pour enfin trouver sa voie professionnelle

Crédit photo: Free To Use Sounds/Unsplash

Vous êtes vous déjà trompé.e de voie? Ou avez-vous déjà eu de gros doutes sur vos choix professionnels? Du genre :

« J’ai-tu fait toutes ces années d’études universitaires là pour les mettre à la poubelle et recommencer? »

« J’ai 30 ans, est-ce que je vais vraiment retourner à l’école? »

C’est paniquant. Mais sachez que vous n’êtes pas seul.e. Sachez qu’il y a des solutions et que, surtout, les détours font de vous un.e humain.e intéressant.e avec (souvent) plus d’étoiles dans les yeux! Toujours est-il que je me suis retrouvée avec tous ces doutes il y a quelques mois. Je souhaitais donc vous partager mes trucs afin de vous aider à trouver votre voie professionnelle. 

 

« Success is not final; failure is not fatal: It is the courage to continue that counts. » 

-Winston S. Churchill

1. Mettez sur papier vos intérêts, causes et industries de prédilection

Qu’est-ce qui vous anime? Ce qui vous intéresse? Pour vous aider, vous pouvez vous demander :

  • Quels sont les articles que je lis le plus?
  • Quels sont les comptes sociaux auxquels je suis abonné.e?

Il faut se restreindre un peu pour ne pas trop s’éparpiller. En y réfléchissant, j’ai pu me fixer sur trois causes (féminisme, justice et éducation), trois industries (médiatique, touristique et alimentaire) et trois intérêts (écriture, voyage et bien-être).

 

2. Réfléchissez à vos qualités et aptitudes 

Quelles sont vos qualités principales? Vos talents, aptitudes, compétences et expertises? Celleux que vous désirez développer?

De mon côté, j’ai déterminé que j’étais particulièrement curieuse, rigoureuse et autonome. J’ai également des aptitudes en relations interpersonnelles, marketing, communications et écriture. 

 

3. Déterminez vos conditions non négociables

C'est très personnel à chacun. Mais voici quelques idées de conditions parmi tant d'autres :

  • Sécurité d’emploi 
  • Bénéfices sociaux
  • Besoin de routine et stabilité
  • Possibilité de télétravail
  • Aucun 9 à 5
  • Être son propre patron
  • Environnement changeant
  • Impossibilité de retourner à l’école

Selon vos réponses, certaines avenues sont à éliminer. Personnellement, après plusieurs années de 9 à 5-ish et de routine, j’ai voulu tenter l’emploi à distance et être ma propre patronne. Il était aussi hors de question que je retourne faire un bac.

 

Source : Giphy

 

4. Lisez sur les programmes scolaires et offres d’emplois

Je trouve toujours inspirant d’aller jeter un coup d’oeil aux programmes scolaires et offres d’emploi, parce qu'il y a toujours des opportunités auxquelles je n’avais jamais pensé.

Côté sites d’emploi, j’aime bien :

 

Suite aux 4 étapes précédentes, stick to une idée plus forte que les autres. Pour moi, c’est la rédaction à la pige qui est ressortie plus fortement.

 

5. Lisez sur le domaine

À partir de mon idée, je me suis mise à lire tout ce que je pouvais sur le métier. C’est le contenu rédaction sur Medium qui m’a le plus inspirée. J’aime également lire les questions et réponses reliées au domaine sur Quora. Le but, c’est de déterminer si votre idée est vraiment pour vous.

 

6. Faites du bénévolat

Avant de vous commettre à ce changement de carrière, pouvez-vous faire du bénévolat afin de déterminer si vous aimez réellement ça? Par exemple, avant de tout quitter, j’ai recherché des opportunités de rédaction bénévole quelques heures par semaine.

 

7. Inscrivez-vous à un cours

Avant de vous embarquer dans un nouveau bac, pouvez-vous prendre un cours et voir comment vous vous sentez? Que ce soit à l’école ou à distance, une pléthore de choix est disponible. Il suffit de faire quelques recherches!

 

8. Recherchez un.e mentor.e ou une personne ressource

Il y a quelques années, j’étais intéressée à appliquer pour un emploi comme recherchiste. J’avais donc contacté une amie d’école recherchiste pour qu’on s’en jase. Après une heure au téléphone et une autre heure de réflexion, j’avais déjà déterminé que ce n’était pas pour moi.

Pouvez-vous parler à quelqu’un de votre entourage? Il y a peut-être des profs qui pourraient aussi être disponibles. Ou des professionnels sur LinkedIn qui sont prêts à répondre à vos questions. Faites vos recherches! 

Source : Giphy

 

9. Find your tribe

Il y a tellement de ressources sociales disponibles. Que ce soit des pages Facebook ou Instagram ou des Meetup pertinents pour vous, tentez de joindre une communauté. Ça peut vous donner une meilleure idée du domaine visé. Bonus : vous pouvez poser des questions aux bonnes personnes.

 

10. Informez-vous sur les programmes d’aide gouvernementale

Au Québec, plusieurs programmes existent pour vous aider dans vos projets professionnels. Je ne les connais pas tous, mais il y a notamment :

 

Voilà, ça fait pas mal le tour! Et je finirais comme ça : cessons de penser que la vie est une ligne droite. Au contraire, c’est un changement perpétuel et c’est normal de prendre des détours. C’est encore plus beau de même, je trouve.

 

« Anyone who has never made a mistake has never tried anything new. » 

-Albert Einstein

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES