L'amour au temps du numérique : 4 ans plus tard

Crédit photo: Cristian Dina/Pexels

Je n’écoute pas la TV. C’est une affirmation valide 11 mois par année. Du 15 décembre au 15 janvier, je redécouvre habituellement la télévision. Et mon Facebook ne manque pas de me le rappeler. Pendant les vacances, je me suis retrouvée avec une citation du fabuleux documentaire L’amour au temps du numérique dans mes souvenirs Facebook. On pouvait y lire que « c’est comme un jeu, le premier qui s’attache a perdu » et la citation datait de décembre 2015, soit il y a 4 ans. Cette citation tombait à point avec une histoire que j’ai vécue il y a quelques mois et je me suis demandé si ce documentaire serait toujours aussi d’actualité aujourd'hui.

Ma première constatation : ma perception du statut de célibataire a changé. Alors qu’il y a quelques années, je voulais une relation sérieuse - me marier, des enfants, une maison - je suis aujourd’hui beaucoup plus à la recherche de quelque chose au quotidien. Ma façon de chercher aussi a changé: je passais de longues heures/journées à texter l’autre, à apprendre à le connaître, à le rencontrer en vrai et plusieurs dates étaient nécessaires pour décider si on allait de l'avant ou pas. Aujourd’hui, je fais le tri plus rapidement et les échecs amoureux me semblent moins lourds, moins pénibles : « tu me plais, rencontrons-nous, prenons un verre, finalement ça ne marche pas, bye ».

Ma deuxième constatation : notre société a évolué. Dans le documentaire, on parle de poils et de polyamour. Disons que les poils sont devenus beaucoup moins tabou qu’en 2015. On arbore fièrement nos poils, on les aime. La dernière fois que je me suis épilé les jambes, c’est d’ailleurs en novembre 2015. Pour ce qui est du polyamour, Karine, une des têtes d’affiche du documentaire, a une vision très 2020 de l’amour. Une perception qui me rebutait en 2015 et qui, aujourd’hui, me rejoint beaucoup plus.

Par contre, en regardant ce documentaire à nouveau, je trouve que la chasse à l’amour et à la baise se passe toujours de la même façon, les pulsions et les envies sont toujours les mêmes et la société est toujours divisée en deux clans; les célibataires et ceux en couples. Plus ça change, plus c’est pareil!

 

Vous pouvez visionner le documentaire L'amour au temps du numérique sur le site de Télé Québec!

 

Avez-vous déjà écouté ce documentaire? Pensez-vous que les choses ont changé depuis?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES