Retour sur mon année sans magasinage : Défi relevé (ou presque)!

Crédit photo: Bruce Mars / pexels

En janvier 2019, j’ai décidé que je n’avais besoin de rien. J’ai pris la décision de ne rien acheter de neuf pendant un an! J’avais annoncé ici que ma décision ne touchait que les vêtements. Or, en réalité, elle s’étendait bien au-delà de ma garde-robe puisque j'avais l'intention de ne pas dépenser pendant un an sur des biens matériels. La règle d’or était donc la suivante : uniquement des biens épuisables (shampoing, nourriture, etc.) pouvaient être achetés.

via GIPHY

Un an plus tard, je trouvais important de faire le bilan de cette année « sans shopping ». À la question qui vous brûle probablement les lèvres - ai-je réussi? - je répondrai que d’un point de vue totalement scientifique et rationnel, non, mais dans mon cœur, oui.

via GIPHY

Je m’explique : cette année, j’ai acheté quelques objets. D’abord, il y a eu mon déménagement. Comme je déménageais d’un bout à l’autre du pays, la location de bacs était impensable. J’ai donc acheté des bacs. Puis, j'ai dû faire quelques autres petites dépenses comme de nouveaux plats de plastique pour la cuisine. Toutefois, je considère que j’ai réduit de 75% la quantité d’objets que j’achète habituellement.

Au niveau vestimentaire, l’année a été encore plus bénéfique. J’ai acheté des chaussures (j’avais vraiment besoin de chaussures et ça ne s’achète pas aussi bien usagé), un maillot de bain, un t-shirt, des bas et des collants. C’est tout!

Mon unique grosse dépense matérielle de l’année fut un cellulaire. Pour le reste, je me suis tenue tranquille.

Mon verdict? J’en sors vraiment gagnante et changée. Pour moi, à l’aube d’un déménagement dans un nouveau chez-moi - plus petit, plus propre - un changement comme celui-ci s’imposait. J’apprends à aimer mes vieilleries et à magasiner usagé avant d’acheter neuf. J’apprends à redécouvrir le contenu de ma garde-robe et à utiliser les produits que j’ai avant d’en acheter de nouveaux. C'est pour moi toute une victoire - non seulement pour moi, mais pour notre avenir - que d'offrir aux générations qui me suivront un monde avec moins de shopping, moins de dépenses et moins de consommation inutile!

via GIPHY

Avec la frénésie des vacances des Fêtes, je me suis lâchée lousse sur quelques achats, mais promis, je m'assagis. C’est parti pour une deuxième année sans shopping et je mets la barre encore plus haute cette année! Cette année, je réduis les emballages également; moins de produits suremballés, moins de livraisons, plus de vrac, plus de consignes, plus d'achats écolos!

Embarquez-vous dans l'aventure avec moi?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES