« Puppies are forever » ou 5 conseils avant de considérer l'adoption d'un chiot

Cet été, j'ai eu le bonheur de réaliser un rêve de petite fille: j'ai adopté un chiot. Depuis longtemps, je voulais cette petite boule de poils qui fait maintenant partie de la famille depuis quelques mois et qui met tant de vie chez nous - je l'aime d'amour! - mais qui aussi, je dois le dire, demande beaucoup.

Je ne regrette absolument rien, mais j'étais bien préparée! Ça m'a justement fait songer au fait que trop de personnes se lancent dans l'adoption d'un animal de compagnie avec peu ou sans préparation et en prenant le tout à la légère. Notamment lorsque le chiot fait office cadeau de Noël: un très beau moment lorsque la personne ouvre la boîte et fond en larmes devant son nouveau petit chiot, mais si on se surprend ensuite (trop tard) à constater les coûts et le temps que demande cet adorable bébé et que le chiot fini dans un refuge, c'est non.

Comme le chante Sia dans une chanson de son (excellent) album de Noël, « Puppy are forever, not just for Christmas », alors si vous désirez vous embarquer dans cette aventure qu’est l’adoption d’un chiot, voici quelques conseils pour bien vous préparer.

 

1. Petite introspection

Pour commencer, il est pertinent de se poser quelques questions de base:

Est-ce que j'ai le temps pour un chiot ou j'ai une vie active et je ne passe qu'en coup de vent chez moi entre deux activités?

Est-ce que j'ai l'espace nécessaire pour lui et ce dont il a besoin chez moi?

Est-ce que j'ai les moyens financiers de m'en occuper? 

Suis-je prêt.e. à un tel engagement à long terme?

Réfléchissez à votre mode de vie, à vos habitudes et à vos ressources en premier lieu. Un chiot a beau ressembler à un toutou, ce n'en est certainement pas un et il a plusieurs besoins à combler chaque jour; il faut en être conscient.e. Puis un chien, c'est pour la vie.  La décision de l'adoption n'est donc pas à prendre à la légère!

 

2. Les différentes races de chiens

C'est bien beau un husky, mais si vous habitez dans un 2 1/2 pas de cour et loin de tout parc à chiens, vous devriez peut-être y penser à deux fois. Bien que chaque chien soit différent, au-delà de l'apparence, les races de chiens ont toutes leurs particularités: certaines ont davantage besoin de bouger, certaines deviennent très grosses, d'autres ont un tempérament particulièrement "jappeux", etc.

À vous de trouver la race que vous aimez, mais qui sera aussi compatible avec votre mode de vie et avec l'endroit où vous habitez. Il serait dommage d'adopter un chien qui a besoin de dépenser particulièrement beaucoup d'énergie, un adorable Border Collie, par exemple, en ayant plutôt un mode de vie sédentaire et en ne lui offrant que rarement la marche et le jeu actif dont il aurait pourtant besoin de façon bien plus régulière.

 

3. Évaluer les coûts

Les coûts reliés au chiot sont loin de se limiter à l'adoption seule. Nope! Il faut penser à la nourriture, aux accessoires (brosses, laisse, collier, pipi pad, etc.), aux toilettages, aux frais de vétérinaire... Ça coûte plus cher au début, certes, mais il faut être conscient.e que les coûts continueront tout au long de sa vie. Pourrez-vous les assumer afin de procurer le nécessaire à votre nouvel ami à poils?

Mon conseil: faites-vous un budget sur une année complète.  Songez au nécessaire pour le départ, puis aux achats par année et faites-vous un budget.  Combien pour la nourriture par mois? Combien pour la médaille? Combien de vaccins par année? Etc.  Eh oui, ça coûte cher ces p'tites bêtes-là!

Magasinez pour vous faire une idée des prix pour l'équipement de base, pour les sacs de nourriture, etc. Ne vous gênez pas pour appeler les vétérinaires: ils seront heureux de vous savoir bien informé.e et vous aurez une meilleure idée des soins nécessaires et des coûts liés à ceux-ci.

 

4. Prendre le temps de magasiner et de vous informer

Il est bien de prendre le temps de « magasiner » lorsqu'on pense adopter un chien. Il y a évidemment de multiples options vers lesquelles se tourner. En premier lieu, pourquoi ne pas envisager d'adopter dans un centre comme la SPCA?  Ces centres regorgent des bons chiens qui espèrent chaque jour être adoptés.  Vous offririez ainsi une deuxième chance à un chien peut-être fait pour vous qui n'attend que la bonne famille pour s'épanouir! Et, qui sait? Peut-être que votre match parfait vous y attend! Définitivement une option qui mérite une bonne considération.

Il y a aussi l'option d'un éleveur ou d'un particulier: dans tous les cas, prenez le temps de visiter plus d'un endroit, vous en tirerez plusieurs bénéfices. D'abord, vous déplacer dans différents milieux vous permettra de voir plusieurs chiots et d'observer comment ils réagissent à votre présence.

Celui-ci vient-il vers vous ou il fuit?

Est-ce que celui-là jappe ou il est plutôt tranquille?

A-t-il tendance à sauter ou plutôt approcher avec la queue entre les jambes?

Vous pouvez observer plusieurs comportements qui vous aiguilleront sur le caractère du chiot, ça pourra vous aider à prendre votre décision. Voulez-vous le premier petit toutou qui viendra vers vous et laisse croire qu'il sera un petit pot de colle attachant, ou encore le petit clown de la gang qui mettra de la vie chez vous? Observez, vous pourrez prendre une décision plus éclairée en comparant.

Aussi, vous pourrez consulter les éleveurs qui auront certainement des trucs à vous donner pour les premiers mois avec pitou et aussi de l'information à vous transmettre sur la race et les parents du chiot. De bien précieux conseils!  Préparez vos questions d'avance, histoire de ne rien oublier lorsque vous serez sous le charme des chiots arrivé sur place.

Mais plus important encore, en visitant plus d’un endroit, vous pourrez porter attention à l'environnement dans lequel la portée se trouve.

Est-ce familial?

Sont-ils manipulés chaque jour?

Reçoivent-ils les soins et l'attention nécessaires?

Sont-ils dans un endroit sanitaire et approprié?

Trop d'endroits font l'élevage sans prendre convenablement soin de leurs animaux. En plus de ne pas vouloir encourager de cruelles conditions d'élevage, il faut aussi savoir que les chiots resteront marqués par un mauvais traitement. Ils pourraient avoir développé des comportements agressifs, craintifs, anxieux ou être moins sociables.

Vos bons soins aideront à l'amélioration de ces traits, c'est certain, mais parfois ces comportements sont bien installés et le chien risque d'en garder des traces. Vous devrez être prêt.e à être là pour lui et à peut-être faire face à quelques difficultés lors de son élevage.

Ceci dit, tous les chiens sont différents et auront besoin de temps et d'attention.  Même avec un « magasinage » préalable et une prise d'information exhaustive, tenez-vous prêt.e à offrir temps et amour à ce bébé poilu.

 

5. Préparer son arrivée

Une fois bien informé.e et après avoir mûrement réfléchi, si vous décidez de vous lancer dans l'adoption de votre chiot, pensez à bien préparer son arrivée. Achetez d'avance les items nécessaires pour les premiers jours: nourriture, bols, gâteries d'apprentissage (comme récompenses), panier, collier, etc.

Pensez à vous informer à propos de la nourriture à laquelle il était déjà habitué. Vous pourrez faire la transition avec celle que vous comptez lui acheter graduellement en demandant un petit sac, ou encore continuer avec la marque qu'il consomme déjà, comme elle lui convient probablement.

Décidez aussi à l'avance de l'emplacement de son panier, de son bol, et de ses petites choses afin que le chiot ait des repères et commence à se familiariser avec un environnement stable dès le début. Si on vous fournit une couverture ou un objet que le chiot avait où il a vécu ses premiers mois, vous pouvez l'installer dans son lit ou sa cage: il reconnaîtra l'odeur et sera rassuré.

Autre petit conseil pour l’apaiser les premières nuits et tisser un lien de confiance avec lui: ajoutez à l’endroit où il dormira un de vos chandails ou quelque chose qui porte votre odeur.

Puis, finalement, armez-vous de patience et préparez-vous à autant de petites bêtises que des moments cocasses et mignons: son éducation commence.

Alors voilà pour mes conseils!  J’espère qu’ils vous auront éclairé.e.s dans votre décision et, si celle-ci est d’aller de l’avant avec l’adoption, qu’ils vous aideront dans le processus! Bonne chance dans vos débuts avec votre nouveau compagnon!

 

Profitez-en et prenez des photos; ils grandissent si vite! 😉

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES