7 témoignages authentiques sur la première expérience avec un tampon

Crédit photo: Pixabay

Vous savez, la ligne « Toute autre tâche connexe » au bas de votre description de tâches; elle peut vouloir dire beaucoup de choses. Il y a toujours une tâche absurde qui se rajoute à la liste et qui est « incluse » de facto dans votre définition de tâches à cause de cette petite ligne.

Pour ma part, je gère une trentaine d’employés, plus du trois quart en sont à leur premier emploi et la même quantité sont des femmes. Ces employées en sont aussi à une période de leur vie où elles vivent beaucoup de premières fois, dont celle du fameux premier tampon. Et si on n’a jamais eu à se baigner pendant nos menstruations à l'adolescence, il arrive qu'on n'ait jamais pris le temps d’apprendre à en mettre un. J'ai donc dû en aider plus d'une à vivre cette première fois.

Cette expérience m’a ramenée à ma propre première fois; j’avais 14 ans, mon amie voulait vraiment aller à la plage le lendemain et moi, eh bien, j’étais menstruée. Encore 15 ans plus tard, je me rappelle mon amie de l’autre côté de la porte qui me dictait toute la marche à suivre étape par étape.

Ç’a été pareil pour ma première fois avec la Diva Cup; une amie m’avait expliqué qu’on était soit « team biseau » ou « team plié » et comment se placer pour l’entrer. Je l’avais textée tout le long que j’essayais de la mettre la première fois pour qu’elle m’assure que j’avais la bonne technique.

Puis, quand je suis passée à la Ziggy cup, je ne connaissais malheureusement aucune amie qui en avait déjà fait l’expérience. J’ai donc dû me rabattre à des « amies virtuelles », ou plutôt aux témoignages d'inconnues qui racontaient leurs anecdotes.

L’idée m’est donc venue de sonder les autres collaboratrices de TPL pour connaître leurs expériences.

En voici quelques-unes :

 

« J'ai essayé après quelques mois/règles. J'ai pas eu de difficulté à le mettre; j'ai lu les instructions dans la boîte au moins 4 fois. Mais comme je n'avais vraiment pas un gros flux, ça a fait plutôt mal de l'insérer... Je l'ai porté 5 secondes, puis je l'ai enlevé. »

 

« C’était pile à ma fête de 12 ans! On avait juste des "super maxi plus mega" tampons à la maison, et ça m’en a pris facilement 8-10 avant d’être capable de l’insérer. 😅 »

 

« À 14 ans, j'ai dû mettre un tampon en catastrophe avant de partir à l'école puisque nous n'avions plus de serviettes et j'allais être en retard. Je n'ai pas eu le temps de lire les instructions et je croyais qu'il fallait l'insérer... avec l'applicateur en plastique sans le retirer! C'est seulement au retour de l'école que j'ai appris comment le mettre pour de bon. »

« Moi, au CÉGEP, je pars avec une gang d'amis à Cuba et je ne pensais pas être dans ma semaine, alors je n'apporte rien... Mais, bien sûr, je tombe dans ma semaine et toutes les autres filles n'ont rien. (Je n'avais jamais mis de tampon de ma vie à ce moment-là... J'avais peur d'en mettre). Mais à Cuba, les seuls tampons disponibles n'avaient pas d'applicateur... Et moi, la prude, je n'osais pas le pousser jusqu'au fond... Ma meilleure amie et moi, on riait tellement et elle m'a proposé de m'aider. Bref, j'ai finalement réussi à le mettre (toute seule) mais évidemment, je ne l'avais pas mis assez loin... Donc, je marchais vers la plage les jambes serrées... J'étais sure que mon tampon allait tomber. Pour le reste du voyage, je ne suis pas allée dans l'eau (une chance qu'il ne faisait pas très beau)... Mais quand j'ai essayé un tampon avec un applicateur en plastique.. c'était le rêve et depuis tout va bien. »
« J’avais 13-14 ans et les applicateurs de carton étaient bien in dans le temps. J’ai refusé de porter des tampons pendant plusieurs années parce que je trouvais ça trop inconfortable. »
« Ça ne faisait pas très longtemps que j’étais menstruée, donc j’avais 12 ou 13 ans. Et je voulais me baigner! Ma mère m’a donné comme truc de mettre un miroir en-dessous pour vérifier que je le rentrais comme il faut... Ça n'a pas du tout fonctionné 😂 J’ai tellement braillé! D’ailleurs, même à 26 ans aujourd’hui, je n’ai plus jamais reporté de tampon! Incapable! Ça me fait tellement mal! Je ne sais pas si je suis trop peureuse ou si j’ai trop un petit vagin. »
« Un été lors de mes 13-14 ans, j’étais à un chalet avec ma cousine (qui n’avait pas encore ses règles) et ma tante (qui n’était pas une utilisatrice de tampons). J’ai lu les instructions plusieurs fois, compris la position jambe sur la toilette. Quand j’ai lu sur le choc possible, j’ai un peu badtrippé. J’ai dû le changer aux heures cette journée-là, pas parce qu’ils étaient pleins (loin de là), mais par crainte. »

 

Comment ça s’est passé votre première fois à mettre un tampon?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES