Quelques conseils pour réduire doucement ses déchets, un pas à la fois

Crédit photo: Markus Spiske/ Unsplash Quelques conseils pour réduire doucement ses déchets, un pas à la fois

Depuis quelques semaines, j'ai commencé à entreprendre une démarche écoresponsable. Ça a commencé avec un petit défi que je me suis donné: fabriquer moi-même quelques produits. Plus tard, avec les conseils d'une amie, j'ai commencé à m'informer afin d'acquérir de nouvelles habitudes à long terme. Comme je suis vraiment novice là-dedans, voici quelques pistes qu'on m'a suggérées.

En faisant mes recherches, j'ai remarqué que l'argument le plus commun est que le zéro déchet, ça fait économiser. Que l'on soit très impliqué.e ou non dans la réduction de notre empreinte écologique, ça reste que les emballages occupent une bonne partie du prix total d'un produit. Les épiceries et les commerces zéro déchet permettent de se procurer en vrac des produits utiles au quotidien, donc sans emballage. Il suffit d'apporter ses propres contenants et de les remplir avec la quantité voulue. Certains commerces comme Familiprix commencent d'ailleurs à installer un espace zéro déchet.

En revanche, ce n'est pas tout le monde qui peut avoir accès facilement aux épiceries zéro déchet, surtout hors des grandes villes. Acheter local est donc une alternative qui permet non seulement d'encourager les producteurs d'ici, mais aussi de diminuer son empreinte écologique. Même si le produit final est emballé, son parcours a exigé moins de polluants.

S'informer sur les marchés saisonniers locaux est une bonne idée pour savoir quand se procurer certains fruits et légumes dans l'année. N'oubliez pas vos sacs réutilisables!

Source:Giphy

Vous pouvez aussi fabriquer vos propres produits. Personnellement, j'ai trouvé que les ingrédients étaient chers sur le coup, mais l'avantage est qu'ils pourront être réutilisés en masse. Les huiles essentielles que j'emploie pour fabriquer mon dentifrice, je peux les utiliser aussi pour mes produits ménagers et mon shampooing! Certains savons, comme le savon de Castille, peuvent servir autant pour se laver le corps et les cheveux que pour nettoyer la maison. D'autres produits, comme le marc de café, peuvent carrément avoir une deuxième vie. Le site internet des Trappeuses est d'ailleurs plein de conseils pour bien débuter là-dedans.

D'ailleurs, des recettes DIY, on en a ici. 😉

Avant de commencer à fabriquer mes produits ou de trouver des épiceries en vrac, le plus simple pour moi était d'acheter l'équivalent durable d'un produit jetable. Encore là, ça peut paraître cher sur le moment, mais à long terme, c'est hyper pratique. En plus, il y a vraiment plein d'options; de l'essuie-tout durable aux serviettes hygiéniques réutilisables.

Je me suis aussi inscrite à quelques groupes Facebook dans lesquels on peut échanger ou donner les choses dont on n'a plus besoin. D'ailleurs, on peut toujours s'informer dans notre municipalité pour savoir quelles sont les initiatives pour redonner au suivant.

Et vous, quels sont vos trucs pour aller (tout douuucement) vers le zéro déchet?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES