C'est ok de ne pas être full cohérent.e, on n'est pas des robots!

Crédit photo: Katya Austin/Unsplash C'est ok de ne pas être full cohérent.e, on n'est pas des robots!

Avez-vous remarqué qu’il y a toujours quelqu’un.e pour nous ramasser quand on a le malheur de poser une action incohérente avec une de nos convictions?

« T’es écologique, mais t’as pas fait la marche? »

« Tu veux faire plus de sport, mais tu ne prends pas les escaliers? »

« Tu fais attention à tes dépenses, mais t’arrives en taxi? »

On a tou.te.s notre lot de convictions qu’on expose et défend plus ou moins intensément, selon le contexte. D’ailleurs, ces convictions peuvent évoluer au fil du temps parce qu’en échangeant, en se documentant, ou encore en vivant des expériences, eh bien, on évolue.

On travaille fort pour agir en cohérence avec ce lot de convictions et puis parfois, on se loupe, on flanche, on n’a pas le courage, on est mal informé.e., on n’est pas encore assez imprégné.e d’une conviction pour se défaire d’anciens réflexes.

Et puis, c’est correct, parce que nous ne sommes pas des robots. On a le droit de se fixer un objectif ambitieux et puis de s’en rapprocher à petits pas en passant par de multiples étapes intermédiaires. J’ai envie d’ajouter ici que c’est même ce qui fait notre charme en tant qu’humain.e!

Alors, c’est sûr qu’à annoncer (et soutenir) parfois intensément certaines de nos positions, on tend le bâton pour se faire taper sur les doigts, hein. Parce qu’involontairement, on déclenche un sentiment bien désagréable (also known as la culpabilité) chez son interlocuteur.trice qui dès lors va nous attendre au tournant... parce qu’il.elle est humain.e!

Il y a tellement de causes pour lesquelles on peut s’engager que la tête m’en tourne parfois. Il y a tellement d’habitudes que l’on peut changer dans son quotidien pour augmenter ses chances de rester en bonne santé que mon cerveau surchauffe parfois. Et tellement de comportements qu’on devrait éviter pour être plus ceci ou moins cela que parfois, je ne sais plus quoi faire ou par où commencer pour avoir une vie plus harmonieuse.

Hélas, à passer son temps à peser le pour et le contre, on ne vit plus. Ou du moins, c’est mon impression. Alors comme vous (je suppose), j’ai choisi quelques causes et deux ou trois habitudes santé accompagnées d’une coupe de façons de penser pour me sentir mieux.

Je les fais évoluer de temps à autre, et puis j’avance avec mes incohérences au risque de me faire ramasser et parfois… d’en ramasser quelques-un.e.s parce que je ne suis pas un robot, ahah!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES