Je déclare mon amour pour la Nouvelle-Écosse

Crédit photo: Audrey B-C Je déclare mon amour pour la Nouvelle-Écosse

La Nouvelle-Écosse est-elle une province sous-estimée? Définitivement, oui! Lorsqu’on me parle de voyage au Canada, la majorité du monde part à l’ouest; Toronto, Vancouver ou encore les Rocheuses. Alors, quand j’ai dis à mes amis que je partais à l’est, ils étaient un peu surpris. Je ne compte d’ailleurs pas le nombre de personnes qui m’ont dit « Mais pourquoi? Y'a rien à faire là-bas » . À tous ces gens, je leur dis: Vous avez raison, continuez d’aller vers l’ouest et laissez-moi le chill absolu de la Nouvelle-Écosse.

Non, mais en vrai, vous attendez quoi pour y aller? 

 

Raison n°1 : Halifax 

On commence par le plus simple avec la capitale de la province. Halifax est une ville somme toute assez petite, vous pouvez tranquillement tout faire à pied, je dirais. Même si je ne conseillerais peut-être pas d’y passer une semaine complète, vous avez largement de quoi faire pendant au moins trois jours. Le waterfront, les jardins publics, le campus de l’Université Dalhousie, le Point Pleasant Park, le Farmer’s market, le quartier du North End ou encore la fameuse citadelle et les musées, il y a quand même de quoi faire chez les Haligoniens.

 

Raison n°2  L’Histoire

La Nouvelle-Écosse (et les provinces maritimes en général) met de l'avant son histoire, qui, même si elle est « récente » en comparaison avec l’Europe, mettons, reste très riche et intéressante. Nous en avons appris davantage sur l’arrivée des Européens sur le sol canadien, la région de l’Acadie et le naufrage du Titanic (oui, le vrai Jack repose en paix à Halifax), par exemple.

De plus, se rendre dans les petits villages de pêcheurs permet parfois de remonter un peu le temps grâce aux petites cabanes en bois, mais aussi aux belles maisons colorées que l’on peut admirer un peu partout dans la province. C'est notamment le cas dans la ville de Lunenburg qui est d’ailleurs classée au patrimoine de l’UNESCO.

 

Raison n°3 Proximité avec la nature et les activités

Cela doit être dû à la petite taille de la province, mais nous avons été enchantées de découvrir que la nature est si proche d’Halifax. Louer une voiture là-bas se présente comme une merveilleuse idée, car grâce aux courtes distances vous pourrez vraiment vous promener, prendre le temps et en découvrir davantage sans trop faire de route.

De notre côté, nous avons loué une voiture pour 3 jours. Dans un premier temps, nous nous sommes dirigées vers des sites, disons, plus touristiques comme Lunenburg et Peggy’s Cove (respectivement à 1h et 30 min d’Halifax) mais il fut très simple de partir hors des sentiers battus. Nous avons donc ensuite découvert Blue Rocks, Terence Bay, Wolfville ou encore Cape Split.

Autant vous dire que nous avons quand même fait de la route, mais tout cela avec un seul plein d'essence mesdames et messieurs.

Crédit: Audrey B-C

 

Raison n°4 Le coucher de soleil sur la Baie de Fundy

Saviez-vous que la Baie de Fundy accueille les marées les plus importantes au monde? Nous nous sommes rendues à Cape Split pour admirer la marée et le coucher du soleil et c’était très beau. La Baie est grande, mais vous pouvez y accéder depuis Halifax en 1h de voiture environ et ça vaut vraiment le détour!

 

Crédit : Audrey B-C

 

Raison n°5 Le chill du paysage et des gens

S’il y a bien une chose que nous retenons de la Nouvelle-Écosse avec mon amie, c’est bien le chill. C’est simple, nous n’avons pas arrêté de prononcer ce mot durant tout notre séjour. Je ne sais pas si c’est le bord de l’Océan, le climat, les gens ou tout simplement la vie qui fait ça, mais c’est une province où nous nous sommes senties bien et où il est très facile de relaxer.

Crédit: Audrey B-C

 

Ah, puis n’oublions pas la nourriture; qui dit région au bord de l’océan dit fruits de mer. Si vous aimez ça, vous allez être gâtés!

 

Êtes-vous déjà partis vers l'Est, vous?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES