On peut-tu lâcher Greta pis se poser les vraies questions?

Crédit photo: Pexels On peut-tu lâcher Greta pis se poser les vraies questions?

Avec la marche pour l’environnement qui s'est déroulée aujourd'hui à Montréal (et partout ailleurs) et les différents médias qui couvrent les discours portant sur les changements climatiques, mettons que ça laisse une grosse place aux discussions avec la famille, les collègues pis les amis. Malheureusement, je me rends compte que souvent les gens ont tendance à shoot the messenger pis faire complètement abstraction des faits qui sont énoncés.

Ça me fâche qu’un problème criant passe en second plan parce que certains sont choqués qu’une fille de seize ans se tienne debout devant des personnes influentes. T’es team Greta? Super. T’es pas team Greta? Good for you: c’est ton opinion. Astheure, on peut-tu remettre le focus sur l’environnement pis se poser les vraies questions? #Merci

C’est sans grande surprise que je vous annonce que l’environnement me tient à cœur. Bizarrement, quand ce fait arrive dans les conversations, la plupart des gens essayent de me prendre en faute.

« Tu n’achètes que du cuir végane, mais t’es pas végétarienne? C’est pas si vrai que tu tiens aux animaux. »

« Ok, tu dis que t’es pro-environnement, mais t’as pris l’avion cette année? C’est contradictoire ton affaire. »

« Dans le fond, tu ne devrais pas avoir de cellulaire si tu veux vraiment aider la planète. J’ai lu un article qui disait à quel point c’est polluant! »

« T’achètes ce produit-là parce qu’il est biodégradable, mais t’achètes pareil celui-là même s’il est en plastique? Wow. T’es pas si sérieuse, finalement. »

Mafs What GIF by Married At First Sight Australia - Find & Share on GIPHY

On peut-tu s’entendre qu’il existe une marge assez importante entre être un.e écolo extrémiste pis se crisser totalement de l’environnement? Je fais des efforts pour laisser une moins grosse empreinte sur notre planète, oui. Par contre, ce n’est pas un processus qui se fait du jour au lendemain, mais graduellement. Je crois que chaque petit geste compte, mais que ce qui importe, c’est de bien les intégrer à notre quotidien pour que ça devienne tout simplement naturel.

Je trouve ça malheureux que des humain.e.s sentent le besoin de diminuer les efforts des autres pour se sentir mieux dans leurs choix de consommation. Que ce soit des initiatives de personnalités publiques ou des gens de votre entourage, c’est clairement pas une compétition: au final, on est tous gagnants dans la préservation de l’environnement.

Merci à ceux qui font leur part. À ceux qui essayent, au mieux de leur capacité, à réduire leurs impacts négatifs sur notre planète.

Merci à ceux qui pensent aux générations futures.

Merci.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES