Des concoctions d’herbes à la vapeur pour le vagin? Euhm...

Crédit photo: Timothy Meinberg/Unsplash Des concoctions d’herbes à la vapeur pour le vagin? Euhm...

Hélas, il m’arrive parfois d’être un peu en retard sur les modes. Vous m’excuserez donc si le vagina steaming, v-steaming ou Yoni steaming n’a déjà plus de secret pour vous. Ce relativement nouveau traitement chez nous, inspiré d’une ancienne pratique en Orient, a fait les manchettes il y a quelques années.

Plus récemment, une nouvelle est parue comme quoi une Canadienne se serait brûlée le sexe au deuxième degré en procédant audit traitement. N’étant pas la panacée de toutes et de tous, le cérémonial fait bien des vagues. D’un côté, Gwyneth Paltrow, Chrissy Teigen et plusieurs adeptes de médecine alternative ne jurent que par ce mystérieux remède. De l’autre, plusieurs médecins crient à l'embobinage, mettant en garde les gens contre les dangers potentiels de la procédure.

 

Quessé ça, le vagina steaming?

Le vagina steaming consiste à se placer doucement l'entrejambe au-dessus d’un seau d’eau chaude infusée d’une concoction d’herbes et de plantes. Le soin apparemment purgatif permettrait entre autres de nettoyer l’utérus et le vagin, de raffermir ce dernier, de libérer les énergies, de rééquilibrer les hormones, de faire diminuer les douleurs menstruelles et d’améliorer la digestion. Rien. De. Moins.

 

Est-ce que ça marche?

Le traitement procure-t-il de réels bienfaits, ou serait-ce un simple prétexte pour se faire de l’argent sur le dos de gens en mal de spiritualité et à la recherche du bien-être à tout prix? Eh ben, c’est dur à dire, les avis étant partagés. Ça revient pas mal à l’éternel combat entre la médecine conventionnelle et la médecine naturelle.

D’une part, puisque aucune preuve scientifique n’a été démontrée, plusieurs médecins se disent contre le soin et mettent en garde qui veut bien s’y livrer. C’est le cas notamment de la docteure Vanessa Mackay : « Le vagin contient de bonnes bactéries, qui sont là pour le protéger. La vapeur dans le vagin pourrait affecter cet équilibre sain de bactéries et le pH et provoquer une irritation, une infection -telle qu'une vaginose bactérienne- et une inflammation. »

Qu’est-ce que j'en pense?

Je ne veux pas parler à travers mon chapeau puisque je n’ai encore jamais tenté l’expérience. Cela dit, j’émets quelques doutes, même si je crois définitivement aux bienfaits de la médecine naturelle. Je suis plutôt d’avis que le vagin est un dispositif pas mal merveilleux qui est censé se réguler et se nettoyer seul. Sans compter l’histoire de la dame s’étant brûlée les genitals, j’avoue que ça m’enlève un peu l’envie d'essayer.

Par ailleurs, ça ne me prend pas grand chose pour voir menacé l’équilibre de ma chère flore. Étant une grande utilisatrice de savon intime à pH neutre, je n’ose donc pas imaginer l’impact d’une potion parfumée d’herbes sur mes précieuses parties...

Et vous, avez-vous déjà tenté l’expérience?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES