Dénoncer le harcèlement sur les réseaux sociaux

Crédit photo: Photo by William Iven on Unsplash Dénoncer le harcèlement sur les réseaux sociaux

Je fais partie de nombreux groupes Facebook, dont certains impliquent des rencontres et la planification d'événements.

Un jour, j'ai accepté une demande d'amitié d'un homme qui y participait régulièrement et avec qui j'avais plusieurs contacts en commun. Il voulait avoir un peu plus d'information sur un événement en particulier. En prenant ses questionnements pour de la nervosité (et puisque les groupes sur lesquels nous échangeons sont très forts sur le plan de l'entraide et de l'inclusion), j'ai fait l'erreur de lui parler de certain(e)s de mes ami(e)s qui allaient être présent(e)s ce jour-là, afin de le rassurer qu'il ne serait pas seul dans son coin.

J'ai commencé à avoir de mauvais pressentiments, car après tout, je ne connaissais pas cet homme personnellement. Mes craintes se sont avéré fondées: peu de temps après, il a fait ses recherches personnelles de son côté et commencé à envoyer des messages privés bien creepy à mes amies du groupe en disant qu'il avait très hâte de les voir, qu'il les trouvait belles et qu'il allait leur parler durant l'événement.

L'une d'elles m'a montré le message qu'elle avait reçu. Même si la forme se voulait respectueuse, ça ne l'était pas. Dans ce genre d'événement, nous ne devrions pas ressentir l'obligation de parler à qui que ce soit, même si l'objectif est de socialiser.

Une personne du groupe m'a expliqué que ce n'était pas la première fois que cet homme se faisait bloquer et avertir sur les réseaux sociaux et qu'il pouvait être vraiment insistant, en plus d'avoir plusieurs comportements dérangeants et envahissants. La situation était donc alarmante et il fallait agir pour éviter que cela ne se reproduise. En discutant avec des participant(e)s, nous avons donc pris la décision de le retirer de l'événement et de le dénoncer afin qu'il soit retiré des groupes associés.

Si une personne dans un groupe vous envoie des messages non sollicités, ne ressentez jamais la pression d'y répondre. Vous pouvez ignorer la personne ou la bloquer, c'est dans vos droits, peu importe le contexte. Cette personne n'a pas le droit d'insister et vous pouvez très bien l'envoyer balader si elle ne comprend pas et continue ses comportements: aucune de ses excuses n'est valide! Vous pouvez également parler à une personne chargée de l'administration du groupe pour exprimer vos inquiétudes, ou proposer d'établir une politique sur le harcèlement dans le groupe.

Et surtout, ne faites pas comme moi et ne donnez jamais d'informations à un(e) inconnu(e) sur les personnes qui seront présentes à un événement public. Même si c'est seulement des prénoms d'amis que vous avez en commun, d'autres participant(e)s, ou encore que la personne semble sympathique (ou même un peu vulnérable).

Même si c'est pour bien faire.

Parfois, on ne peut tout simplement pas savoir ce que cette personne peut avoir en tête. Si on ne peut pas avoir accès à la liste des participant(e)s sur certains événements, ce n'est pas pour rien!

Ma gaffe aura au moins permis de clarifier une situation déplaisante qui persistait depuis longtemps dans ce groupe. De plus, les choses auraient pu être pires si cet homme avait été présent.

 

Pour en savoir plus sur le harcèlement:

https://www.francoischarron.com/victime-de-harcelement-ou-dintimidation-sur-le-web-quoi-faire/-/2C2D5TYCAS/

https://www.cnt.gouv.qc.ca/en-cas-de/harcelement-psychologique-ou-sexuel/index.html

https://www.educaloi.qc.ca/capsules/le-harcelement-criminel

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES