Martineau crache son venin sur la communauté LGBTQ+ et ç'en est trop!

Crédit photo: Andre Hunter/ Unsplash Martineau crache son venin sur la communauté LGBTQ+ et ç'en est trop!

Je ne sais même pas comment commencer cet article tellement j'ai le coeur dans la gorge.

Suite à une Fierté parfaite, le journaliste réputé pour sa condescendance, Richard Martineau, a jugé bon de pisser sur toute une société. Eh oui, il a tenu des propos, ma foi, d'une horreur indescriptible. Reconnu pour ses opinions tranchantes et ses articles peu nuancés, M. Martineau a largement dépassé les bornes et je n'en reviens tout simplement pas qu'un média accepte de publier des articles aussi violents et impardonnables.

Pour ceux et celles qui ne savent pas de quoi je parle, je vous laisse ici (et non pas de gaieté de coeur) ce à quoi je fais référence.

 

 

M. Martineau croit bon de se moquer allègrement des « marginaux », comme quoi plus ils ont de « différences » notables, plus ils sont « gagnants » dans la vie. Le jackpot de la marginalité, quoi! Venant de quelqu'un qui a tout d'un privilégié nord-américain, ça prend tout son sens.

Il accuse le Québec de n'avoir aucune limite face à son ouverture, parce que t'sais, on était ben mieux avant. Les gais et les lesbiennes c't'assez! Pourquoi ajouter des lettres à l'infini question de compliquer les choses quand on peut s'en tenir aux homos et aux hétéros? Pas de zone grise acceptée pour ce boomer frustré.

Je suis répugnée, indignée et la game de vouloir à tout prix choquer les lecteurs et les lectrices n'a plus sa place. Au risque de me répéter, ARRÊTEZ DE DONNER UNE TRIBUNE À CES CHRONIQUEURS ASSOIFFÉS DE CLICS ET D'ATTENTION. On dirait ma fille de 3 ans qui fout le bordel quand je suis occupée avec sa grande soeur. Ça va, gang, on le sait que vous existez, pas besoin de nous chier sur la tête à tout bout de champ pour nous le rappeler.

Il est de notre devoir de dénoncer ces gestes et ces personnes qui ne font qu'intensifier les fossés de notre communauté. Je le sais ben que je vais me faire répondre par leur gang que je ne suis qu'une p'tite blogueuse de gauche, mais ça vaut le coup. Pu capable d'eux autres. PU FUCKING CAPABLE.

Il est grand temps que ça change.

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES