Ode au voyage en train

Crédit photo: Unsplash/JK Ode au voyage en train

J’ai toujours aimé l’ambiance des gares et des voyages en train, que ce soit au cinéma, en littérature ou en chanson. J’ai par contre découvert ma passion pour les voyages en train en arrivant au Canada. En France, le chemin de fer est davantage développé et les trajets sont très rapides grâce notamment aux TGV. Le train ne fait donc pas vraiment partie du voyage, il nous amène seulement d’un point A à un point B à vive allure, ne laissant pas beaucoup de place à l’admiration des paysages ou à la relaxation. Ça ne m’a d’ailleurs jamais relaxé de le prendre en France, je crois.

Au Canada, et en Amérique du Nord plus généralement, le train ne semble pas être un transport de prédilection, de par, sans doute, sa lenteur et la longueur des parcours. Cependant, c’est ça que j’aime ici, car le trajet se retrouve à faire partie intégrante du voyage. Cela permet de découvrir un pays ou une région d’une manière différente que l’avion, par exemple, où l’on ne voit finalement pas grand chose. Alors oui, c’est plus rapide, mais l’expérience n’est pas du tout la même.

Je ne suis pas encore une experte dans les voyages en train, mais j’en ai déjà fait quelques-uns et je m’apprête à en faire un troisième dans quelques jours pour aller à Halifax!

J’ai donc découvert les voyages en train en allant à New York il y a 4 ans maintenant. 11 heures de train contre 6 heures de voiture. Eh bien, ce fut une révélation! J’ai aimé la lenteur et le long moment à longer le Lac Champlain. Ce qui est chouette aussi, c’est que le train prend souvent des chemins où lui seul peut passer. Pas de voitures ou autres signes de vie, juste le paysage, tout proche. Ce n’était pas le plus beau des voyages, mais ça en valait quand même la peine.

Ascension des Rocheuses. Crédit : Audrey B-C

Mon voyage le plus important et le plus beau reste à ce jour le California Zephyr, représentant 55 heures de train reliant Chicago à San Francisco. Deux nuits en place économique, de nombreuses rencontres, des heures à regarder à travers ma fenêtre de superbes paysages et pas de Wifi, le rêve en somme.

Certains de mes amis ne comprennent pas cette envie que j’ai de voyager de cette manière, j’imagine que nous avons tous nos préférences, mais j’ai réussi à amener une amie avec moi pour le voyage de 22 heures qui nous mènera jusqu’à Halifax #Easy

Finalement, ce que j’aime, c’est prendre le temps, me déconnecter et découvrir des paysages et des nouveaux endroits seulement accessibles en train, parfois. C’est une belle manière de connaître un pays, je trouve, et ma liste d’envies ne fait d’ailleurs que s’allonger… 🙂

 

Et vous? Vous aimez ça, prendre le train?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES