3 trucs pour profiter au maximum d'un voyage en solitaire

Crédit photo: Pexels/Arthur Brognoli 3 trucs pour profiter au maximum d'un voyage en solitaire

Je suis partie il y a quelques jours en voyage seule pour la première fois. Seule comme une grande malgré mes 5 pi 2 et un quart. Avant de partir, je ressentais un mélange d'excitation et d'inquiétude. Je me sentais donc un peu comme Indiana Jones qui part à l'aventure, mais en ayant peur de rencontrer des serpents (vous savez, la seule chose qui l'effraie)?! La différence, c'est que ma peur à moi était de ne pas en rencontrer assez, des serpents... Je craignais de me retrouver seule au monde et de commencer à dessiner un visage sur un ballon pour me tenir compagnie (clin d'oeil au film Seul au monde). Je suis encore en voyage et aucun ami-ballon ne m'accompagne encore, alors on pourra dire que j'ai survécu! Ça m'a donné envie de vous partager quelques trucs pour profiter d'un voyage en solo sans trop subir le poids de la solitude.

 

Mes 3 trucs pour un parfait voyage en solo

 

1- Partez seul.e, mais trouvez des moyens de vous entourer par la suite

Ce n'est pas parce qu'on part seul.e qu'on doit le rester! Plusieurs options s'offrent à vous pour rencontrer des gens, incluant bien entendu le fait de séjourner dans une auberge de jeunesse, faire un voyage semi-organisé (retraite de yoga, groupe avec guide, animateurs et activités incluses, etc). À ce sujet, les sites Book Yoga Retreats et contiki offrent des options très intéressantes.

Aussi, il y a souvent des tours à pied gratuits où vous vous retrouverez dans un groupe. Tapez « free walking tour » dans Google; il y en a dans plusieurs villes. Bien sûr, il y a aussi le pub crawl où l'on peut faire la tournée des bars toute la nuit. C'est une bonne option pour se désinhiber et approcher les autres! Je suis certaine que même si vous ne parlez pas la langue, vous allez la maîtriser (du moins, croire que vous la maîtrisez) avec quelques verres! Tapez « pub crawl » sur le net avec votre destination et vous devriez rapidement trouver les infos pertinentes.

 

2- Acceptez que ce ne soit parfois pas aussi satisfaisant qu'un voyage accompagné d'une ou plusieurs personnes

J'ai tenté l'expérience de manger seule sur une terrasse et ce n'est pas pour moi! J'ai alors accepté que pour mon propre bien-être en voyage solo, je ferais comme à Montréal: soit je prends pour emporter et je mange ensuite seule dans un lieu qui me plaît, soit j'y vais avec des gens que j'ai rencontrés. Je ne vous parle pas non plus du moment où j'ai guetté patiemment mes proies en auberge de jeunesse, soit de possibles partenaires pour aller prendre un verre, faire une activité ou même juste parler.

En fait, un troupeau parlant allemand m'a demandé s'il pouvait prendre possession de la salle commune. J'ai répondu « yeah yeah, no problem », pour me rendre compte, après quelques minutes à avoir attendu désespérément que quelqu'un d'autre n'arrive, que pour sortir de la salle, je devais tenter de traverser le groupe tant bien que mal en plein jeu de société... J'étais rouge tomate et en plus, j'avais passé de bonnes minutes à chercher une façon d'entrer en relation avec eux, mais qu'est-ce que j'aurais pu leur dire? Volkswagen?

Bon, j'en fais de l'humour en ce moment, mais quand c'est arrivé, j'ai réellement eu besoin de pleurer un peu sur mon sort en écrivant à mes proches, car à ce moment-là, je me sentais telle une nouvelle dans une école qui mange enfermée dans la salle de bain, car elle n'a personne avec qui s'asseoir à la cafétéria. J'aimais mieux en parler que de garder tout ça en dedans et ça a aidé!

 

3-Profitez de votre liberté et prenez conscience des avantages d'être seul.e

Ce que j'aime de voyager seule c'est que je suis ma propre chef: je choisis ce que je veux faire et quand je veux le faire. C'est génial! Je n'ai pas à négocier avec personne sauf avec moi-même. Aussi, mine de rien, je dirais que ça a fait émerger de la fierté en moi!

Je ne suis pas toujours la plus autonome et je me fais souvent peu confiance, par exemple au niveau du sens de l'orientation. Eh bien, je ne sais pas si c'est le fait de voyager seule, mais pour une des premières fois, je me retrouve bien dans la ville sans trop de problèmes! Ça doit être parce que pour une fois, les rues sont dans le bon sens; j'ai toujours su que ce n'était pas moi le problème (I wishhh).

Enfin, c'est sur et certain que ce genre de voyage fait sortir de sa zone de confort. Je ne l'avais pas réalisé, mais mon copain m'a fait prendre conscience que j'ai approché plusieurs personnes tellement j'avais peur de me retrouver seule et c'est assez nouveau pour moi. Je ne l'aurais sûrement pas fait si j'étais en couple ou entre ami.e.s.

 

Alors voilà, ce sont les petits trucs que j'ai trouvés pour mieux profiter! Je ne vous cacherai pas que j'ai réalisé que j'aime mieux voyager en couple ou entre ami.e.s. J'ai eu une petite phase où j'ai regretté d'être partie seule, mais je me dis que pour savoir que j'aime moyennement cela, il fallait bien que je l'essaie, non? Et je suis assez convaincue que ça va demeurer une expérience que je ne regretterai pas, au final.

Êtes-vous des adeptes du voyage en solo? Qu'est-ce que vous appréciez/appréciez moins de ce type de voyage?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES