J’ai caché mes fiançailles à mes amies pendant des mois

Crédit photo: Joshua Rodriguez/ Unsplash

Une belle soirée de mars, mon amoureux m’a demandé tout doucement de l’épouser. Sans détour, sans flaflas et sans… bague!

J’étais partie pour le weekend et c’était notre plus longue absence loin l’un de l’autre depuis le début de notre relation. On s’est beaucoup, beaucoup ennuyé… Cette absence a amené mon chum à prendre conscience que je suis la personne avec qui il veut passer le reste de sa vie et c’est ce qui l’a amené spontanément à faire la grande demande.

J’ai accepté avec joie et émotion et ça nous a donné une magnifique occasion de discuter de notre vision du mariage, de l’engagement dans un couple et aussi de notre plan de match pour la suite des choses. Comme la demande a été faite sans être planifiée, dans un élan d’amour, mon amoureux n’avait pas de bague. Aucun problème, parce que même si la petite princesse en moi n’aurait pas dit non à une grande demande, la Alexe féministe était bien contente d’avoir l’occasion de faire tout le processus avec mon chum, du choix de la bague jusqu’au paiement!

Quand je vous parlais de la vision que mon amoureux et moi partageons sur le mariage, c’est entre autres sur la signification de donner une bague et la tradition assez ancrée que c’est l’homme qui doit prendre les devants et sortir le portefeuille. Évidemment, les mœurs changent et je ne discrimine pas non plus les couples qui sont allés vers une demande plus traditionnelle, mais j’étais vraiment émue et surtout super contente de pouvoir participer dans les choix et aussi financièrement à ce que je considère comme un moment très important de notre relation.

On a donc décidé de faire designer nos bagues par le joaillier qui a créé la bague de mariage de ma mère (t’sais)! On a été voir des modèles qu’il proposait déjà sur son site Web et on s’est entendus David et moi sur un genre de design qui nous plaisait beaucoup. À l’image de notre couple, on a été vers un design à deux pierres, en équilibre et en harmonie, hihi!

Une fois cette commande passée, on a dû décider à qui on en parlait et à quel moment on allait souligner la demande. Comme on allait au Mexique quelques mois plus tard, on s’est dit qu’une grande demande, sur la plage, dans le pays qui a vu naître mon chum, c’était une pas pire idée! On s’est aussi dit qu’on allait juste mettre nos parents au courant et qu’on allait attendre le grand moment pour révéler le tout à nos amis.

Mais OMG que ce ne fut pas facile pour moi de garder le secret. Je suis une personne qui aime beaucoup parler de ce que je vis à mes amies, alors devoir garder cet immense bonheur pour moi pendant tous ces mois a été un très grand défi. Toute cette discrétion en a toutefois valu la peine, car on a vécu un magnifique moment, mon amoureux et moi. Un moment qu’on a planifié et décidé ensemble, selon nos envies aux deux.

View this post on Instagram

Mille fois oui, por siempre ❤️✨💍

A post shared by Alexandra (@alxmay) on

Comme j’ai écrit plus tôt dans le texte, toutes les demandes en mariage sont magnifiques, peu importe comment elles se déroulent. Pour ma part, ma demande a été parfaite à mes yeux à moi, selon les désirs de notre couple. Avoir eu l’occasion de faire tout le processus de A à Z avec mon chum, main dans la main, c’est vraiment tout ce dont j’aurai pu rêver.

On se revoit au mariage!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES