Sortir de sa zone de confort

Crédit photo: Andrew Ly/ Unsplash Sortir de sa zone de confort

Depuis aussi loin que je me souvienne, je sors de ma zone de confort. Que ce soit par choix ou non. Que ce soit pour faire bouger les choses ou simplement de tenter de nouvelles expériences. Qu’est-ce qui nous pousse à nous dépasser, à faire des vagues dans ce long fleuve tranquille?

Bien sûr, la zone de confort est propre à chacun. Notre tolérance à l’inconnu et notre capacité d’adaptation nous est unique. J’admets que j’aime bien retrouver ma routine, mais dès qu’elle s’installe, je cherche déjà à m’en défaire. Pourquoi?

Le besoin de se dépasser

J’aime les défis, les quêtes, l’accomplissement, que ce soit dans ma vie personnelle ou professionnelle. J’ai besoin de dépasser mes limites, de sentir monter l’excitation à la venue d’un nouveau projet, de me fixer des objectifs à court terme et à long terme. Pourquoi? Pourquoi est-ce que je ne peux me contenter de ce que j’ai, de ma petite vie, de ma routine?

Je crois fermement que la personne que l’on devient est façonnée par les gens que l’on rencontre, les milieux qu’on a fréquentés, les expériences vécues : les plus belles comme les plus éprouvantes. Personnellement, j’ai fréquenté quatre écoles secondaires quand j’étais adolescente. Quand je parlais de sortir de sa zone de confort… ce n’est pas toujours par choix, bien au contraire! Que ce soit un déménagement, la perte d’un être cher, la recherche de soi, il y a une multitude d’évènements déclencheurs.

Le monde; un terrain de jeu?

Par ailleurs, je pense que l’ère des réseaux sociaux contribue à alimenter cette quête de défis, d’expériences et de développement personnel. Les possibilités sont multiples et la planète fait office de terrain de jeux. Plus que jamais, les milléniaux veulent voyager, explorer, se partir en affaires, connecter les uns avec les autres, goûter à différentes cultures. Pourtant, il arrive trop souvent que ces désirs ne se concrétisent pas. Notre vie s’apparente à une course au succès à laquelle on ne s’était jamais consciemment inscrit. Métro, boulot, dodo. Et c’est à ce moment que le désir de prendre en main notre destinée est le plus fort.

Que ce soit à petite ou à grande échelle, je crois qu’il faut faire confiance à la vie. Toutes les expériences ne sont pas positives, mais elles nous permettent toutes de grandir.

Alors la prochaine fois que vous serez à la croisée des chemins, prenez un moment pour en profiter (oui oui, en profiter!). La vie est une aventure, et non une destination. Savourez le parcours, les embûches, les détours, les différents chemins que vous prendrez pour vous rendre à bon port. Que ce soit de partir en échange étudiant, quitter un emploi pour une nouvelle opportunité, essayer un nouveau sport, participer à un concours, l’expérience en vaudra le coup!

Oserez-vous sortir des sentiers battus?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES