Le tie-dye est de retour... Et c'est tout sauf banal!

Crédit photo: ada_oguntodu et louloudesaison/Instagram Le tie-dye est de retour... Et c'est tout sauf banal!

Après avoir fait plus que quelques incrustations sur les passerelles 2019, on peut désormais affirmer avec certitude: le tie-dye est de retour. Proenza Schouler, Paco Rabanne, Chloé, Dries Van Noten et R13 font partie des maisons qui ont décidé d'intégrer ce motif coloré à leurs nouvelles collections.

Le tie-dye n'est certainement pas un motif comme les autres. Même si on en retrouve des traces dans les empires pré-colombiens et asiatiques, la teinture par nouage est fortement associée aux années 60 et 70, à la gauche de San Francisco et à une importante période de revendications politiques et d'avancées sociales (et d'expériences célestes).

À l'époque, le tie-dye, créé entre ami.es à la maison, était une façon comme une autre de lutter contre le pouvoir établi incluant les diktats de la mode. Le tie-dye permet l'expression de son individualité. La technique de teinture par nouage crée toujours des résultats inattendus et imprévisibles. Impossible de réaliser deux fois le même motif, chacune des pièces est différente. Il permet de personnaliser un vêtement comme aucun autre motif ne permet de le faire. Le tissu psychédélique ne plaisait pas aux parents, et c'était tant mieux. Les jeunes revêtaient ainsi les tissus colorés et décolorés pour affirmer leur désaccord aux politiques de droite.

Aujourd'hui, plusieurs spécialistes affirment que sa présence sur les passerelles n'est pas fortuite. La mode se doit d'être perméable aux sociétés qui la portent. En entrevue avec le Nylon Magazine, Amanda Halley, historienne de la mode, affirme que le retour du tie-dye est une réponse aux tensions actuelles. Alors que plusieurs se lèvent contre les politiques des gouvernements, il semble logique que le tie-dye des années 60 réapparaisse.

 

Chris Leba, fondateur de la maison R13, est du même avis: selon lui, le tie-dye est une critique pacifique à la montée très bruyante de la droite américaine de Trump. L'industrie de la mode s'est inspirée des revendications portées par les femmes, les immigrant.es et la communauté LGBTQ+ pour créer des collections inscrites dans l'actualité. Pour A Sai Ta, derrière la marque londonienne Asai, le tie-dye est porteur d'espoir et de liberté.

 

Ainsi, alors que le tie-dye trône au sommet des tendances actuelles, on le voit partout dans les magasins. Il est probablement beaucoup moins choquant de l'enfiler aujourd'hui, sous le regard bienveillant de parents qui l'ont aussi un jour porté... Nostalgique et revendicateur, oserez-vous l'adopter?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES