Eh non, ce n'est pas tout le monde qui sait faire du vélo!

Crédit photo: Unsplash Eh non, ce n'est pas tout le monde qui sait faire du vélo!

Non, ce n’est pas tout le monde qui sait faire du vélo! Pas plus que tout le monde sait sauter à la corde ou même lire et écrire.

Je donne deux exemples tout simples qui me sont arrivés récemment.  La première fois, c’était dans un entraînement de boxe. Je me suis sentie un peu mise de côté et je sentais qu’on me jugeait à cause de cette inaptitude, mais rien de bien gros. La deuxième fois était un peu plus dramatique. Je me présente à une formation où un jeu pour enfant était montré. Celui-ci impliquait une corde à danser. Je me suis retirée du jeu en mentionnant que je ne pouvais pas sauter à la corde. Puis, je me suis dit qu’il y aura fort probablement des enfants à mon travail qui ne savent pas non plus. Qu’en proposant ce jeu, je les placerais en situation de vulnérabilité face aux autres et ça, je ne voudrais pas.

Ce qui me dérange c’est que la société tient pour acquis que tous le savent. Tout comme la société tient pour acquis que tout le monde a un permis de conduire. Et ce n’est pas que je n’ai pas essayé, je ne suis jamais arrivée à faire avancer un vélo ou à sauter à la corde et je trouve ça difficile à vivre au quotidien.

Ce ne sont que des activités bénignes et je sais facilement m’en tirer en affirmant haut et fort que je ne sais pas faire. Par contre, j’essaie de réfléchir au quotidien de quelqu’un dont les inhabilités sont plus courantes et plus dérangeantes dans le quotidien. Quelqu’un qui ne sait pas utiliser un ordinateur, par exemple. Et je réalise que la société a mis ses standards bien haut. Qu’on s’attend à une certaine « normalité » de la part de tous et que si celle-ci n’est pas atteinte, alors, cela crée un effet de surprise. Et non seulement la personne visée se sent inapte et rabaissée par son incapacité à accomplir une tâche dite normale, elle doit en plus se rabaisser à « avouer » son incapacité.

Je pense qu’en tant que société, nous avons un pas à faire. Nous devons cesser de penser que tou.te.s ont acquis les normes de société. Nous devons demander avant d’agir et nous devons surtout éviter de stigmatiser ou de diminuer ces gens.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES