Être sexy : qu'est-ce que ça veut dire?

Être sexy : qu'est-ce que ça veut dire?

J'ai publié un article sur la féminité et sur le fait que je trouve ce concept très vague. Je pense pas mal la même chose sur l'emploi du mot « sexy ». 

Pendant longtemps, pour moi ce terme désignait simplement une connotation sexuelle ou érotique. J'étais désemparée lorsque j'entendais cela dans certaines circonstances, par exemple en entendant une mère qui dit à sa fille qu'elle est sexy dans son maillot de bain (parce que je pense qu'on peut tous s'entendre sur la racine du mot..). Aujourd'hui, je sais que ce mot ne désigne pas la sexualité explicite, mais son utilisation est présente partout. 

On associe généralement le sexy à des vêtements révélateurs, à des comportements « aguichants », à des stéréotypes de beauté, à l'univers kinky et encore plus rarement, à un état d'âme. 

Je me suis demandée jusqu'à quel point on pouvait utiliser ce mot pour catégoriser les personnes entre elles, c'est là que ce mot peut blesser et devenir dangereux. En recherchant des définitions de ce terme, j'ai réalisé qu'il est fortement utilisé pour désigner les normes sexuées des corps, surtout basées selon les genres. Cela paraît une évidence, mais ces critères qui sont souvent physiques peuvent aussi aborder les attitudes des personnes et s'étendre sur énormément de comportements. C'est là que ça devient mélangeant.  

En lisant cet article du site Wikihow, intitulé « Comment être sexy », par moments, j'ai eu  l'impression de lire davantage un manuel d'instructions sur les conventions sociales attendues. Par exemple, l'un des points affirme que les « gens sexy » disent des choses nécessaires, spirituelles ou que 
les autres ont envie d'entendre ». Un autre recommande d'être « aimable avec tout le monde ». 

Malgré certaines phrases adressées aux hommes*, les onze « conseils » sont abondamment illustrés de manière à ce qu'ils soient adressés aux femmes* avant tout. On y voit une forte emphase sur la binarité et des comparaisons très claires avec des vedettes hollywoodiennes. En gros, on revient avec un discours classique porté sur des modèles de beauté très précis qui ne parviennent pas représenter la réelle diversité de la population. 

Si une chose n'est pas assez exprimée, c'est que la sexualité et la séduction sont subjectifs. On ne le dira jamais assez: ce qui est séduisant une personne ne le sera pas nécessairement pour une autre! La société tente d'y trouver une sorte de consensus, mais cela est pas mal impossible dans les faits. Je préfère de très loin l'idée d'un sexy inclusif, varié et subjectif que celle d'un sexy exclusif, restreint qui dicte ce qui est attirant ou non. 

Il n'y a absolument aucun mal à se sentir séduisant.e! Si on me dit que je suis sexy, je peux très bien apprécier le compliment. Reste que je préfère savoir pourquoi on me le dit exactement. C'est ça qui est intéressant à entendre! 

Et vous, que pensez-vous de l'utilisation de ce terme?

* Les mots «homme» et «femme» employés pour cet article désignent toute personne s'identifiant à ces termes.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES