Voici comment faire des choix vestimentaires responsables

Crédit photo: Lauren Fleischmann/Unsplash Voici comment faire des choix vestimentaires responsables

L’industrie de la mode est la deuxième plus polluante au monde après celle du pétrole, en raison de sa surconsommation d’eau, sa surexploitation de matériaux et son utilisation de produits toxiques. Alors que nous traversons une crise environnementale majeure, le rôle du consommateur est d’autant plus décisif, car il agit comme régulateur du système capitaliste. Par exemple, en choisissant les produits les moins coûteux dans les grandes surfaces, il a directement un impact sur les salaires versés, les conditions environnementales et sociales de production, etc.

Je ne vous apprends rien en disant que seule la décroissance peut freîner notre descente aux enfers, dans la mesure où plus nous produisons, plus nous nuisons. Je vous propose donc quelques idées pour vous habiller de manière plus écologique.

Les friperies
Elles offrent des vêtements de seconde main, parfois même des trésors de luxe. En achetant et en donnant aux friperies, vous allongez automatiquement la durée de vie d’objets qui se seraient autrement retrouvés à la poubelle. En plus, vous sauvez des sous.

Les sites/groupes de ventes de vêtements
Il y en a des tonnes : Tout le monde est pu capable de son linge, Le Vide Dressing de Montréal, Deuxième Édition, et j’en passe. En gros, ce sont des plateformes en ligne qui permettent de magasiner des vêtements usagés. C’est l’option idéale si vous n’avez pas la patience de fouiller les boutiques d’occasion.

Les soirées « Vide Dressing »
Organisez une soirée avec vos ami.e.s autour d’une sangria et échangez votre linge. Non seulement vous recyclez, mais vous résistez aussi à l’hégémonie de la monnaie en optant pour le troc. À bas le capitalisme!

Réparez
Au lieu de vous débarrasser de votre paire de jeans préférée dès l’apparition du moindre petit trou, apprenez à vous servir de vos mains pour le recoudre. Dans le pire des cas, apportez-le chez le couturier. Transformez votre pantalon en shorts, votre robe en gilet…

Posez-vous les bonnes questions
Lorsqu’un achat ne découle pas d’un besoin réel, il participe à la surconsommation. Posez-vous la question : ai-je vraiment besoin de cette jupe à carreau? Laissez quelques jours passer et voyez si la réponse est toujours la même.

Achetez local
Moins un produit a voyagé, moins il a pollué. Acheter vos habits dans des boutiques québécoises, faits à partir de matériaux locaux réduit considérablement votre impact environnemental.

Privilégiez la qualité à la quantité
Les conséquences de la « fast fashion » sont désastreuses. Voilà pourquoi miser sur des morceaux de qualité, qui ne se briseront pas après cinq lavages, est à la base d’une démarche écologique responsable.

Finalement, le plus important, c’est d’agir. Chacun.e à sa manière, mais rapidement.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES