J’ai habité une bonne partie de ma vie dans la ville de Québec et j’en garde un très bon souvenir. Plusieurs raisons m’ont poussée à revenir à Montréal, notamment, le désir de me rapprocher de ma famille. Lorsque j’habitais Québec, très souvent, j’entendais des commentaires négatifs envers les montréalais.es (ici, j’exclus toutes personnes prenant la parole publiquement), les tenants responsables de tous les maux de notre société. Ces propos, il m’arrive parfois de les entendre ici, sur l’Île. En ce qui me concerne, depuis que j’y habite, j’y ai fait de belles rencontres et été témoin de beaucoup de gentillesse.

Je trouve que ça vaut la peine de relever la tête et d’observer ce qui se passe autour de moi. Très souvent, je suis agréablement surprise et j’avais envie de vous partager quelques anecdotes à ce sujet.

Perdue, mais pas seule
Peu de temps avant que je ne revienne m’établir à Montréal, j’étais de passage pour un rendez-vous important. Pour être certaine de ne pas arriver en retard, j’avais pris le premier métro et marché, marché, marché… j’étais complètement perdue! Je n’avais pas de cellulaire à cette époque, j’ai donc demandé mon chemin à une passante. Elle m’a gentiment proposé de m’appeler un taxi… j’avais marché plus d’une heure… dans la mauvaise direction!

Main dans la main
Une autre fois, dans un bus accordéon bondé, je tentais de me frayer un chemin vers la sortie mais, il y avait tellement de monde que j’arrivais à peine à avancer. Une main est apparue, je l’ai saisie, sans voir à qui elle appartenait, et me suis laissée guider jusqu’à la porte!

On prend son temps
La dernière et non la moindre, j’arrivais à l’intersection de deux artères achalandées et il ne restait pas suffisamment de temps pour que je traverse. De l’autre côté de la rue, un homme âgé, tout recourbé et marchant très lentement, était déjà engagé. Alors que les gens s’accumulaient aux quatre coins des rues et que les voitures avançaient tranquillement, prêtes à décoller dès que cela leur serait possible, un homme est descendu de sa voiture et est allé à la rencontre de l’homme âgé. Il l’a délicatement soutenu par le coude, l’a accompagné, à son rythme, jusqu’au trottoir. En retournant vers sa voiture, d’un signe de la main, il a remercié tous les automobilistes ayant attendu! C’est beau, non?

Allez, relevez la tête cette semaine et partagez-moi un joli moment qui aura retenu votre attention, que vous soyez à Montréal ou ailleurs!

Page d'accueil