« Si j’étais un motel j’afficherais jamais complet » : un livre de poésie à lire, vraiment!

« Si j’étais un motel j’afficherais jamais complet » : un livre de poésie à lire, vraiment!

J’ai comme objectif personnel de lire environ 100 livres cette année pour le plus grand plaisir de ma tête. Des fois, pour aller plus vite dans mon objectif, je me dis que je vais lire un ou deux livres de poésie comme c’est court et que je lis très très rapidement. De toute manière, je pensais que j’étais pas digne de lire de la poésie avant parce que je n’avais pas étudié en littérature et finalement, c’est un des genres qui me rentre le plus dedans par pur bonheur.
 
Il y a beaucoup de maisons d’édition que j’aime, mais certaines sont des coups de circuit à chaque fois que je les lis. C’est le cas avec les éditions Ta mère que j’aime d’un amour profond. Il n’y a aucun livre de la maison d’édition que je n’ai pas aimé. C’est quand même rare. J’ai donc confiance en leur publication.
 
J’ai reçu le livre « Si j’étais un motel j’afficherais jamais complet » écrit par la thanatologue Maude Jarry. C’est un recueil de 27 poèmes longs qui racontent les hauts et les bas d’une relation houleuse entre deux personnes. Le livre colle bien, il est facile de passer au travers sans vouloir s’arrêter. Il contient un paquet de petites perles comme je les appelle, des phrases que j’aurais aimé écrire et qui font juste assez mal pour faire du bien.
 
Mon passage préféré se trouve à la page 53 : Une femme, ça peut être triste / partout où y a une toilette / le sanctuaire d’où on se vidange.
 
Un bon livre à se procurer le plus rapidement possible.
 
SI J’ÉTAIS UN MOTEL J’AFFICHERAIS JAMAIS COMPLET
DE MAUDE JARRY
ISBN : 978-2-924670-56-9
88 pages,
15$

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES