Parce qu'on est en 2018, l'idée de pouvoir sortir et s'amuser tout en laissant une empreinte positive sur notre planète est de plus en plus alléchante (lire nécessaire). C'est pourquoi la venue d'un nouveau pub zéro déchet dans la région de Montréal est une excellente nouvelle qu'il est important de partager! En effet, La Cale, le premier pub zéro déchet à Montréal, ouvrira ses portes au printemps prochain et je me suis entretenue avec un des ses propriétaires, Gabriel Monzerol, qui s'est fait un plaisir de répondre à mes questions. 

 D’où vous est venue l’idée d’un pub zéro déchet?

Nous avons toujours eu le rêve d’ouvrir notre propre établissement, où on allait faire les choses à notre façon et où on allait pouvoir offrir un service à notre image. Toutefois, ouvrir un bar comme les autres semblait manquer d’originalité, il manquait la flammèche spéciale qui allait nous donner envie de nous donner corps et âme à notre projet. Est donc survenue l’idée de faire le tout en opérant de façon zéro déchet! Ça a donné un sens neuf à notre projet! Les défis liés à l’exploitation d’un établissement écoresponsable nous motivent énormément, en plus de nous rendre fier.ères de participer à un mouvement nécessaire, en espérant inspirer d’autres entreprises du milieu de la restauration à nous suivre et à prendre le virage vert.

Ça implique quoi exactement, un pub zéro déchet?

Pour la clientèle, l’expérience ne s’en verra pas changée du tout! Ce sera comme sortir dans un autre pub! (À part pour la paille, si vous y tenez il faudra l’apporter, c’est bring your own paille.) Il reste que c’est quand même sortir mieux, puisque c’est dans l’envers du décor que nos efforts feront la différence. Nous ferons nos jus et nos sodas sur place pour éviter les contenants non réutilisables dans lesquels ils sont traditionnellement livrés. Nos aliments seront livrés en vrac, dans des contenants que nous échangerons avec nos fournisseurs. La serviette de table sera en tissu. Bref, les déchets restants sont recyclables ou encore compostables.

D’où vous est venue l’idée du nom, La Cale?

Ma femme et associée tripe sur les bateaux, c’était sûr qu’il allait y avoir un lien avec le maritime! Autrement, La Cale d’un bateau représente quelque chose de spécial pour chacun.e des membres de notre équipage. C’est le lieu où les produits sont tenus en vrac, c’est là où les matelots décompressent après une longue journée sur le pont, c’est là où on joue un peu de musique, où on joue une partie de cartes en parlant de tout et de rien. C’est également là où on prend un verre ou deux, on mange un morceau et on fait la fête!

Quels genres de plats et cocktails allez-vous y servir?

Notre menu, autant boissons que nourriture, sera presque à 100% québécois, il va sans dire. Bière, cidre et kombucha en fût, toujours en rotation, de saison et au goût du jour, de façon à mettre en valeur le talent brassicole d’ici. Les cocktails, qu’ils soient classiques ou signature, seront polyvalents, variés, originaux et toujours faits de produits locaux, de façon à plaire aux goûts de toutes et tous. Nos plats seront également toujours conçus autour des fraîcheurs du moment, et sustenteront autant la clientèle désirant souper ou encore grignoter simplement. Quoi qu’il en soit, la provenance des produits sera toujours bonne pour le karma!

Mis à part le zéro déchet, qu’est-ce qui fera de votre pub un endroit unique où nous aurons envie d’aller?

L’autre grand volet de notre offre sera notre scène! Il est très important pour nous de prendre soin de la planète, mais également de la culture et de la relève artistique québécoise. C’est sans surprise puisque notre équipe est constituée d’artistes et de mélomanes! Il y en aura pour tous les goûts : spectacles de musique, d’humour, de théâtre, lancements littéraires, poésie, impro, vernissages. Bref, il y aura de tout à La Cale! Nous faisons affaire avec des spécialistes de chacun de ces milieux de façon à offrir à notre clientèle la meilleure expérience culturelle qui soit.

L'équipe de la Cale est présentement en campagne de sociofinancement, et ce jusqu'au 9 novembre. Cette campagne, en plus d'aider ce fabuleux équipage à concrétiser leur projet, vous permet également d'obtenir, en échange d'une contribution, une foule de contreparties : vêtements, soirées personnalisées, spectacles, cours de cuisine, bref, il y en a pour tous les goûts! Restez à l'affût pour suivre l'évolution de cette aventure et pour connaître prochainement l'emplacement exact de La Cale (on me chuchote à l'oreille que Rosemont-Petite Patrie est dans la mire).  

Êtes-vous emballé.e.s par ce genre projet? Est-ce que la tendance zéro déchet se rapproche de vos valeurs?

Page d'accueil