Les envies des gars prennent trop de place dans ma vie et il faut que ça change

Crédit photo: Annie Spratt/Unsplash

Ça fait maintenant 4 ans que je suis célibataire, après avoir été en couple entre mes 15 ans et mes 24 ans.

Au fil du temps, je suis passée par différentes phases : des périodes de fêtes, des périodes de fréquentations sans que ce soit vraiment sérieux, des petites histoires un peu plus engageantes, des mois sans qu’il se passe rien pantoute, des moments où je me sentais triste de ne pas avoir d’amoureux et d’autres où j’étais vraiment heureuse de pouvoir profiter à fond de ma liberté.

Bref, je vis des années riches en rencontres et en expériences, ce qui fait que j’apprends à me connaître toujours un peu plus. Après avoir passé la fin de mon adolescente et le début de l’âge adulte en couple, j’apprécie le fait de renforcer le côté indépendant de ma personnalité.

Cela dit, la semaine dernière, j’ai vécu une situation qui m’a vraiment fait réaliser pas mal de choses sur moi-même...

Je suis à l’anniversaire d’un ami, et assez tôt dans la soirée, je fais la connaissance d’un gars cute, drôle et sympathique. On discute un peu, on danse puis, un peu plus tard dans la soirée, on s’embrasse. Il me démontre vraiment beaucoup d’intérêt, me dit qu’il a vraiment envie de me connaître plus, et de me revoir. Je le trouve gentil, agréable mais j’avoue que je ne suis pas aussi emballée que lui. Mais je me dis, « Pourquoi pas »?

Le lendemain, il m’ajoute sur Facebook, m’écrit quelques messages, et me demande mes disponibilités pour me revoir. On convient de prendre un verre dès le lendemain, en se proposant de s’écrire après le travail, vers 18h, et convenir d’un bar où se rejoindre. Il redit à quel point il a hâte de passer du temps avec moi et qu'il s'ennuie. La perspective de le revoir me tente, mais je suis moins excitée que lui. Je me dis que c'est pas grave...

Le lendemain, en sortant du travail, je lui écris un message en lui disant que je peux aller le rejoindre près de son bureau. 10 minutes. 20 minutes. 45 minutes passent... pas de réponse. Je tourne en rond, je marche dans les rues, en attendant un signe de lui. Toujours rien…

Je suis déçue, triste et je me sens conne. Pourquoi un gars qui me démontre autant d’intérêt depuis quelques jours me chokerait comme ça? Et pourquoi je me retrouve dans une situation d'attente alors que je n'ai demandé? Au bout d’une heure et demie, je décide de rentrer chez moi, très gossée.

Ce n’est que trois heures plus tard que le gars m’écrit qu'il n’a « pas vu l'heure! », qu'il me dit. Je réponds froidement, et décide d’aller me coucher, triste.

Le lendemain, prise avec un sentiment négatif envahissant (qui m’a suivi quelques jours), je réfléchis à ce qui s’était passé.

J’ai réalisé que j’avais été beaucoup plus charmée par le fait d’être désirée par un gars que par le gars en tant que tel. Je me suis rendu compte que j’avais donné beaucoup trop d’importance à cette personne que je ne connaissais pas beaucoup, et surtout, que j’avais laissé ses envies dicter les miennes. Et du moment où il a changé de cap (j'ai pas encore compris pourquoi?!), mes émotions ont été heurtées alors je n’étais même pas si intéressée à la base!

Le gars m’a présenté ses excuses et m’a même proposé de remettre notre rencontre, ce que j’ai décidé de décliner, dans le but d’être en accord avec la manière dont je me suis sentie. J'ai reconnu que j'avais trouvé son attitude irrespectueuse, incohérente, et que je n'avais pas de temps à perdre.

Je suis contente de m’être écoutée au final, et d’avoir dit non à une seconde chance.

J'ai réalisé que je laissais les envies des gars prendre beaucoup de place dans ma vie et que je gagnerais à plus écouter les miennes!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES