Ton petit budget pour arrondir les fins de mois

Crédit photo: Dose Media/Unsplash Ton petit budget pour arrondir les fins de mois

Je vis avec peu de revenus et pourtant, j’arrive à mettre environ le tiers de mon salaire dans un CELI et un REER. Pourquoi? Parce qu’il est important pour moi de mettre de l’argent de côté. Je suis retournée aux études et pendant deux ans, je n’avais qu’un maigre revenu, alors j’étais bien contente d’avoir cet argent de côté. Je l’utilise aussi pour partir en voyage, d’ailleurs. Voici quelques-uns de mes trucs.

1. Faire un budget
J’ai reçu le livre Vivez mieux pour moins de Béatrice Bernard-Poulin, publié aux Éditions Goélette. Ce livre regroupe non seulement des conseils, mais aussi des tableaux déjà faits pour dresser un budget. De quoi le faire rapidement. D’autant plus que l’auteure a pensé à tout, elle a même inclus la gardienne et la SAQ dans son tableau. D’ailleurs, tout comme l’auteure, je fais un budget mensuel, voire annuel plutôt qu’hebdomadaire. Une de mes payes sert à tout payer, alors je préfère considérer que le montant de la deuxième paye mensuelle est encore dans mon compte.

2. Économiser avant de dépenser
Je disais plus haut que le tiers de mon salaire va dans mes CELI et mes REER. En fait, un jeudi sur deux à minuit, ce montant est automatiquement pris dans mon compte et versé dans mes épargnes. C’est comme si je n’avais jamais eu cet argent-là. Et les CELI, il est possible de les retirer en tout temps, alors si j’ai besoin de cet argent, je le retire et l’utilise et en attendant, il aura fluctué. Pour calculer le montant à verser, j'ai déduit toutes mes dépenses à mon salaire et j'ai conservé un 200 $ expliqué au point 3. 

3. Ne pas se priver
Je ne crois pas que mes amis m’aient jamais entendue dire « Ce n’est pas dans mon budget ». Je prévois 200 $ aux deux semaines pour les loisirs et les imprévus. Je m’assure que mes sorties entrent à l’intérieur de ce budget. Par contre, il est rétroactif, alors si je ne sors pas pendant deux semaines, ça me fait un surplus pour m’acheter de nouvelles chaises ou me payer un combo massage-spa.

4. Oublier le restaurant
J’apporte toujours un lunch. Littéralement toujours! Sauf lorsqu’une sortie au restaurant est prévue, bien entendu. Mais autrement, j’ai toujours mon café, mes collations et mes repas avec moi quotidiennement. J’ai même déjà apporté un lunch pour manger avant un 5@7 avec des collègues. (Mais j’étais vraiment serrée dans mon budget cette fois-là!) Aussi, pour les buveurs de cafés compulsifs comme moi, j'apporte toujours ma tasse avec moi pour la remplir au restaurant. On nous donne souvent un rabais lorsqu'on apporte notre tasse, et c'est plus écolo
 
Il y a de nombreux autres trucs pour économiser ; regarder les spéciaux, acheter des fruits et légumes de saison, prendre le métro plutôt que la voiture, etc.

À vous de jouer!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES