Comment j'ai réalisé que j'étais polyamoureuse

Crédit photo: rawpixel/Unsplash

J'ai eu mon premier chum à 17 ans. C'était vraiment une belle première relation, respectueuse et enrichissante!

Au bout d'un an en couple avec lui, j'ai fait la connaissance d'un autre gars, et ça a été une espèce de coup de foudre. J'avais envie de passer du temps avec lui, de le connaître plus et aussi, de coucher avec lui. Et c'était réciproque.

On m'avait toujours dit que quand on était en couple, on n'était pas supposé.e ressentir de désir ni d'amour pour une autre personne. C'est ce que j'avais vu dans les films aussi.

Je me questionnais vraiment : pourquoi je ressentais du désir pour quelqu'un d'autre, alors que j'étais encore amoureuse de mon chum. Je ne savais pas comment gérer tout ça, et j'ai finalement quitté mon chum, ne sachant pas quoi faire d'autre.

Au fond de moi, je savais que quelque chose ne collait pas. La société me disait qu'on ne pouvait pas aimer deux personnes en même temps et que si on était attiré.e. par quelqu'un d'autre, c'est que la relation de base était terminée. Mais l'intérieur de moi, je ressentais autre chose.

Le temps a passé, j'ai vécu 3 autres relations amoureuses successives. Cela dit, chaque fois que j'étais en couple avec un homme, en étant vraiment heureuse avec lui, l'envie de flirter et l'attirance pour d'autres gens ne disparaissaient pas. Je suis même tombée amoureuse d'autres gens en étant très heureuse en couple.

Comme si être en couple, malgré l'amour et le bien-être que je ressentais, n'était pas indissociable de l'envie de rencontrer d'autres personnes. Je me sentais vraiment coupable, je repensais aux circonstances de ma première rupture et j'étais vraiment mélangée.

Un jour, j'ai rencontré une fille qui m'a parlé de son mode de vie polyamoureux. Je n'avais jamais entendu parler de ça. Elle m'a expliqué qu'il y avait plusieurs modèles possible : certaines personnes polyamoureuses ont une relation principale et voit occasionnellement d'autres gens, alors que d'autres personnes ont plusieurs relations simultanées. Elle m'a aussi dit qu'il y avait autant de modèles de relations ouvertes et polyamoureuses qu'il y avait de personnes. J'ai trouvé inspirant comme idée, de pouvoir choisir son modèle selon ses propres critères.

J'ai lu des livres et des articles sur le sujet et je me suis vraiment reconnue. Ça mettait soudainement plein de mots sur ce que j'avais ressenti par le passé et vivais encore.

Aujoud'hui, j'ai presque 30 ans et j'explore le mode de vie polyamoureux en fréquentant plusieurs personnes pour qui j'ai des sentiments. J'aime l'idée de vivre des choses variées avec des gens qui me stimulent, sans m'attendre à ce qu'ils me comblent en tous points. C'est libérateur!

Quand je rencontre quelqu'un qui me plaît, je parle rapidement de mon mode de vie, pour être la plus transparente et franche possible. Certaines personnes sont à l'aise de vivre des relations non exclusives et d'autres non. Et je respecte vraiment ça.

Je ne sais pas si je vais vivre de manière polyamoureuse toute ma vie, mais pour l'instant ça me convient et je suis vraiment heureuse comme ça... même si ce n’est pas toujours facile à assumer!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES