Cinq choses à dire aux parents qui stressent quant à l’avenir de leur enfant

Crédit photo: Element5 Digital/Unsplash Cinq choses à dire aux parents qui stressent quant à l’avenir de leur enfant

Internet, je l’avoue, j’ai échoué. Je ne pensais ne pas être ce genre de mère qui dit de faire une chose, mais qui fait l’inverse. Comme tout enfant, j’ai déjà critiqué mes parents parce qu’ils étaient trop inquiets à propos de mon avenir. Sans crier gare, je suis en train de suivre les mêmes traces. Je me pensais capable de laisser les choses aller, d’avoir confiance en la vie, mais ce n’est pas tout à fait ça, étonnamment.
 
Vous allez me dire de relaxer, que ma fille n’a pas encore commencé la maternelle, que mon fils porte encore des couches, que j’en ai pour des années à m’inquiéter. Ce à quoi je vous répondrai : oui, vous avez raison, mais il n’y a rien de mieux que de porter une paire de souliers pour savoir comment on se sent dedans (et peut-être éviter de marcher exactement aux mêmes endroits, tant qu’à mélanger les proverbes!).
 
Même si je suis aujourd’hui une maman qui a tendance à s’inquiéter, j’ai tout de même pensé à vous qui avez à vivre avec les inquiétudes de vos parents ou entourage : je souhaite vous partager des conseils et des arguments à leur présenter pour les rassurer.
 
1. C’est correct de ne pas savoir ce que vous voulez faire tout de suite
Je vous l’ai dit dans le premier article de cette série : il arrive de ne même pas savoir ce qu’on veut faire avant de l’avoir essayé. Si vous m’aviez dit, il y a 10 ans, que je gagnerais ma vie à écrire, je ne vous aurais jamais crus. Pourtant, c’est ce que je fais de mieux. Je connais un gars qui travaillait dans une usine avant de devenir l’un des meilleurs photographes de Montréal. Ça vaut la peine de prendre le temps pour trouver ce qui nous plaît vraiment, et ça n’implique pas nécessairement de passer par le même chemin que les autres.

 

2. Tous les chemins mènent à Rome, mais ils n’ont pas tous la même distance
Prenez moi par exemple (lol) : je me suis inscrite à l’école pour faire une technique pensant trouver un métier en mode, puis je me suis retrouvée acheteuse pour des magasins de sport qui sont aujourd’hui fermés. Peu après, je suis retournée sur les bancs d’école, pour finalement devenir auteure et blogueuse, un métier que j’exerce depuis 7 ans maintenant. Ouf! Disons que je suis loin de la ligne droite que je pensais suivre en finissant le secondaire. La beauté dans tout ça, c’est que j’excelle dans ce que je fais, parce que j’ai mis à profit toutes les expériences que j’ai vécues, et que j’ai fini par trouver ce qui me passionne le plus.
 
3. Il y a tellement de métiers et de professions d’avenir (plus de 1 300 000 postes à pourvoir d’ici 10 ans) qu’il y aura assez de place pour tout le monde
Dans quelques années, avec les départs à la retraite, il y aura de plus en plus d’opportunités sur le marché de l’emploi. Les acteurs les plus importants de marché du travail se sont d’ailleurs réunis en février 2017 pour se pencher sur la question, ce qui a permis de dresser une liste d’une cinquantaine de métiers d’avenir pour lesquels il y aura le plus grand besoin de main-d’œuvre au cours des prochaines années. C’est une belle façon de trouver un métier intéressant qui vous permettra de gagner votre vie!
 
4. Il existe des outils pour vous aider
Si vous ne savez pas vers quoi vous diriger et que vous voulez prendre votre place le plus tôt possible sur le marché du travail, vous pouvez explorer les différents profils qui vous donneront quelques idées, juste ici. Vous devez le considérer comme un test d’intérêts, sauf que vous ne trouverez pas quel déjeuner va le mieux avec votre personnalité. Disons plutôt que vous pourriez y trouver votre métier d’avenir, de la sécurité d’emploi et de quoi mettre du beurre sur vos rôties pour le reste de votre vie!

 

5. L’avenir cherche des personnes comme vous
Si vos parents (ou tout autre adulte de votre entourage) sont encore inquiets après que vous leur aillez dit que toutes les expériences de travail sont bonnes, qu’il existe des outils pour vous aider à trouver un emploi amusant et payant et qu’il y a beaucoup de la place pour les jeunes, il ne reste plus qu’un truc pour les convaincre. Vous les prenez par les épaules (un à la fois), vous les regardez dans les yeux et vous leur dites : « l’avenir cherche des personnes comme moi ».
 
Pour en savoir davantage sur les milliers de postes à combler d’ici 10 ans, vous pouvez aller consulter le site Internet Emplois d’avenir.

 

Auriez-vous d’autres trucs?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES