L'art d'économiser sans (trop) se priver 2.0

Crédit photo: TheDigitalWay/Pixabay L'art d'économiser sans (trop) se priver 2.0

En septembre dernier, j’écrivais un article où je donnais mes petits trucs pour économiser. Sauf que l’erreur est humaine, et c’est en les mettant en pratique que je me suis rendu compte qu’ils fonctionnaient plus ou moins, en tout cas pour moi. En ce début d’année, je me fais un devoir de revenir sur mes propos.

Les sous ne s’accumulaient pas aussi vite que je le voulais, et force m’a été d’admettre que je devais revoir ma méthode pour suivre mes dépenses et ainsi remédier à mes soucis financiers. C’est venu avec beaucoup de découragement et de grosses remises en question, mais j’ai finalement remonté la pente.

Conserver ses factures…
Tout le temps! Ou du moins, jusqu’à ce que vous ayez vraiment compris vos habitudes de consommation. J’ai eu un petit choc en me rappelant avoir affirmé qu’une semaine m’avait suffi.

En voyant le solde disponible dans mon compte demeuré au beau fixe, j’ai recommencé à garder une trace de mes dépenses. Il m’a fallu un peu plus d’un mois pour voir que je dépassais largement le budget que j’allouais à l’épicerie. L’automne est aussi une période où je dépense beaucoup avec les activités qui reprennent et les envies de changement qui se font sentir. Je n’aurais pas compris ça sans conserver mes factures. Je le fais encore aujourd’hui.

Faire le bilan de ses dépenses deux fois par mois
Cette technique a sauvé mon temps des Fêtes, rien de moins! C’est en entrant mes dépenses réelles pour les comparer aux dépenses planifiées que j’ai pu me réajuster et faire plus attention aux aliments que je mettais dans mon panier d’épicerie, par exemple. Ça m’a permis de non seulement ajuster mon budget pour le rendre plus réaliste, mais aussi de mieux planifier les dépenses à venir et de faire des choix en conséquence. Les fins de mois sont aussi beaucoup plus douces.

La règle du 20 %
Quatre mois plus tôt, j’avais décidé de couper dans mes dépenses allouées aux loisirs de 20 %. Ça revenait à deux lattés par semaine au lieu de trois. Ça voulait aussi dire garder les sorties au cinéma pour les occasions spéciales, genre Star Wars.

Après réflexion, je pense que cette règle peut être appliquée une fois qu’on a vraiment compris ses habitudes de consommation (voir le premier point). Il ne m’était pas possible de payer 80 % de mon cours de danse, mais je pouvais facilement acheter une bouteille de vin de moins par mois.

Pour d’autres trucs pour économiser, je recommande chaudement la chaîne YouTube The Financial Diet. La règle du 20 %, ça me vient de là!

Avoir un budget détaillé
Surtout pour les dépenses qui ne sont pas « essentielles » comme les loisirs. Pour ma part, ils sont divisés en six catégories, qui sont : cours de danse, cafés, bouteilles de vin, restaurants, sorties (bars, cinéma, etc.) et autres. Je pourrais même remplacer « autres » par « vêtements » et « pharmacie » pour être encore plus précise.

C’est la même chose pour ma lapine, où je tiens compte des coûts en moulée, foin, litière, soins médicaux, bâtonnets de pommier pour ses dents, etc.

Pour moi, c’est une façon de continuer de me faire plaisir tout en faisant attention à mes bidous. Ça se rapproche un peu de la méthode des enveloppes qu'utilise Vicky Payeur, du blogue Vivre avec moins.

Prévoir une entrée et une sortie fixe d’argent chaque mois
Jusqu’en novembre, je payais mon loyer un mois sur deux. J’alternais avec mon copain. À la fin du mois, ça rendait mes calculs vraiment compliqués en plus de fausser les données. La moitié du temps, j’avais quelques centaines de dollars en trop et l’autre moitié, j’étais short. Aujourd’hui, c’est moitié-moitié et mon petit cochon s’en porte beaucoup mieux. Ça me donne une meilleure idée du montant qu’il y a dans mon compte et je fais des choix en conséquence.

En terminant, une leçon importante que je retiens de 2017, c’est que faire des économies demande du temps et de la patience. Je réalise que je ne pouvais pas espérer redresser mes finances sans une analyse poussée de mes comportements. Je vais continuer de surveiller mes dépenses et de profiter de la vie dans les prochains mois.

Parce que ça marche! Pour vrai, là!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES