6 bouquins (pour tous les goûts) à lire durant les froides soirées d'hiver

Crédit photo: Alice Hampson/Visual Hunt 6 bouquins (pour tous les goûts) à lire durant les froides soirées d'hiver

Je suis en amour avec l’hiver pour trois raisons : le ski, les chocolats chauds après-ski et les lectures au bord du feu. Chaque année, je prépare mes vacances du temps des Fêtes en me choisissant quelques livres qui attendront patiemment sur ma table de chevet les prochaines tempêtes hivernales.
Je vous partage donc ma cuvée 2017-2018, qui contient des livres pour tous les goûts!

1. Pour celui ou celle qui n’aime pas lire de longs romans : Les noyades secondaires de Maxime Raymond Bock
Ne vous laissez pas dérouter par ses 432 pages, Les noyades secondaires regroupe sept histoires où se côtoient l’humour noir et la mélancolie. Québécois avant tout, ce roman semi-poétique saura charmer le.la lecteur.trice averti.e et dérouter le.la lecteur.trice apprenti.e.

2. Pour des soirs de frissons : Tu aimeras ce que tu as tué de Kevin Lambert
Semi-fantastique et semi-policier, ce roman ravageur saura étouffer l’ennui de vos soirs d’hiver. Située à Chicoutimi, l’histoire de Tu aimeras ce que tu as tué est délicatement, mais fermement, ficelée. C’est définitivement un must pour les frissons hivernaux.

3. Pour le ou la lectrice assoiffé.e : Le Séducteur de Jan Kjaestad
C’est au cœur de la Norvège que prend place ce roman inépuisable de 597 pages. Jonas Wergeland est un personnage plus qu’humain qui vit une remise en question déchirante : le sens même de son existence est troublé. Le Séducteur saura donc séduire (hihi!) les lecteurs qui n’ont pas peur des briques et qui aiment les drames existentiels.

4. Pour le.la féministe : Toutes les femmes sont d’abord ménagères : histoire d’un combat féministe pour la reconnaissance du travail ménager de Camille Robert
Une flèche a été plantée droit dans mon cœur par Camille Robert. Ce livre inspiré de son mémoire de maîtrise est extrêmement intéressant par son analyse historique du discours féministe sur le travail ménager. Camille Robert propose une analyse fort enrichissante de la socialisation, du salaire au travail ménager et des réformes gouvernementales. Un must pour tous.tes les féministes et les passionné.e.s d’histoire!

5. Pour le.la révolté.e (comme moi) : Le Principe du cumshot de Lili Boisvert
Aaaah, juste par le nom, mon cœur fond. Lili Boisvert expose, avec humour et curiosité, l’empire du désir masculin au détriment du plaisir féminin qui est, selon elle, défavorisé par un ensemble de mythes et de clichés sexuels véhiculés par l’éducation, la fiction, la mode, etc. Le Principe du cumshot est une lecture absolument délicieuse, pour ne pas faire de mauvais jeu de mots.

6. Pour mieux comprendre l’homophobie et la transphobie : L’enfant mascara de Simone Boulerice
Inspiré du drame d’Oxnard, en Californie, L’enfant mascara relate une histoire d’amour à sens unique comme on en voit trop souvent. Cette fiction rend hommage à Larry/Leticia, un être incompris, rempli de désir et d’éclat. Touchante jusqu’aux larmes, cette histoire saura vous réchauffer lors des tempêtes hivernales.


Crédit : Giphy
 

Et maintenant, à votre tour! Quels sont les livres qui accompagneront vos soirées?

P.-S. N'oubliez pas de nous montrer vos lectures avec le hashtag #TPLBookClub sur Instagram!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES