Tinder, c'est trash!

Crédit photo: womenwholovewine/Instagram Tinder, c'est trash!

- « Bonjour, je m'appelle Pamela et je suis une Tinder anonyme ».
- « Bonjour Pamela! », me répondirent-ils.

Je sais que je ne suis pas la seule à avoir un compte Tinder, mais je n'aime pas le crier haut et fort (je brise un peu le concept dans cet article). Je suis un peu embarrassée de faire encore partie de cette communauté. Je ne suis pas embarrassée d'être célibataire, loin de là. Ce qui m'embarrasse d'être membre Tinder, c'est que j'appartiens à un groupe qui me dérange souvent, qui me dégoûte par moment, qui me déçoit la plupart du temps. Bref, Tinder, c'est trash! Voici quelques exemples tirés de mon compte personnel et de celui d'un ami : 

Crédit : Pamela Binette
Ce message me donne l'impression que cet homme choisira parmi une tonne de conquêtes qui aura la chance de passer du temps avec lui, tel le prince charmant avant de choisir Cendrillon. Cela ne m'attire pas, du tout!

Crédit : Pamela Binette
 
Comment dire? Si je ne réponds pas à tes messages précédents, je ne suis clairement pas intéressée à avoir des relations sexuelles avec toi. Peux-tu m'expliquer pour quelles raisons tu me poses cette question? 

Crédit : Pamela Binette
 
Je me suis fait expliquer par l'auteur masculin de cette conversation (texte en bleu) que l'intention de ses messages était de faire rire. Par contre, j'ai de la difficulté à déceler l'humour dans son message d'introduction. Pour moi, ce message n'est que vulgaire et déplacé. 

Crédit : Pamela Binette
 

Tout individu tenant des propos racistes, sexistes, homophobes ou grossophobes entraîne automatiquement son élimination de ma liste de match. L'ouverture d'esprit est un élément essentiel au sein des relations interpersonnelles que je souhaite développer. Par contre, cet individu va encore plus loin que de simples propos inappropriés ; il fait preuve d'une telle violence. Je n'arrive toujours pas à concevoir à quel point la haine peut diriger les actions de certaines personnes.

Je ne suis pas la seule à avoir vécu ce genre d'expérience et j'ai de la difficulté à concevoir qu'il s'agit de la norme plutôt que l'exception. Ce genre de propos est inacceptable et inapproprié dans la « vraie vie », alors pourquoi les accepter dans l'univers virtuel?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES