Ta petite entrevue avec Charlène Blanchette

Ta petite entrevue avec Charlène Blanchette

Charlène m’est apparue dans un rayon de similicuir jaune très shiny. La pochette était attrayante par ses couleurs éclatées et son nom énigmatique : Fossile. En écoutant le happy pop se déverser de mes écouteurs, quelques questions me sont venues à l’esprit.
 
Charlène, à quoi penses-tu avant de te coucher?
Je me dis : EST-CE QUE J’AI MIS MON CADRAN? Depuis quelques mois, j’ai un truc tous les matins pour préparer l’album alors cette pensée est primordiale.
 
Nomme-nous trois personnages de film ou de série qui te décrivent parfaitement!
Depuis que je suis toute petite, je dis que je suis Arwen, et que ma sœur est Galadriel parce qu’elle est blonde. Arwen est même le nom de mon auto. Je suis un peu nerd.

Ensuite, ce n’est pas un personnage, mais je suis clairement Ravenclaw. Je pense qu’on peut mieux comprendre et juger chaque humain qu’on rencontre selon sa maison à Poudlard.

J’ai aussi écouté Pretty Little Liars pendant quelques saisons, et je crois que dans la vraie vie, ce serait moi Spencer. Elle semble relever tous les indices et tirer des conclusions dans leur enquête. Elle a peut-être écouté Canal D autant que moi.
 
Quel est ton band ou ton artiste préféré de tous les temps?
Je suis obligée de dire Justin Timberlake… guilty. Je danse à chaque fois, c’est inévitable et ce crush ne s’efface pas avec le temps.
 
Où te vois-tu dans 10 ans?
Dans 10 ans, j’aimerais bien être rendue à mon 2e ou 3e album et être en train de promener mes chansons dans des salles en Europe. Voyager avec ma musique est vraiment mon rêve. Je vais sûrement encore porter des crop tops sur scène.
 
Qu’est-ce qui te différencie des autres, selon toi?
Mon optimisme un peu rêveur, ma soif d’apprendre et ma persévérance. Et j’aime les paillettes. J’ai aussi deux types de personnalité. D’un côté, je suis très bubbly, pétillante, sarcastique dans mon humour et vraiment optimiste. D’un autre côté, j’ai (et j’assume) une RBF (resting bitch face)… Oups! Cela signifie que mon visage a l’air bête quand je suis neutre. Je ne le fais pas exprès! Toutes les semaines, je me fais dire : « Wow t’es tellement le fun, mais j’aurais pas dit ça la première fois que je t’ai rencontrée! » C’est surtout que mon visage est très transparent, on y lit toutes mes émotions. C’est correct, je l’assume… et je fais attention!
 
Pour quelle raison as-tu pleuré la dernière fois?
En tant qu’artiste indépendante, j’effectue seule ou avec peu de moyens le travail que plusieurs personnes feraient pour la carrière d’un artiste. Alors pendant l’organisation du lancement de l’album et la fin de l’enregistrement, que je faisais tout en travaillant, en finissant mon bacc et en réalisant un stage, j’ai clairement fait une crise de nerfs ou deux. 
 
Et, la question qui tue, es-tu célibataire?
… Non 😉

Crédit : Charlène Blanchette/YouTube

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES