Aimer son corps une séance de yoga à la fois

Crédit photo: Dahlia Triquet Aimer son corps une séance de yoga à la fois

En tant qu’êtres humains évoluant à une époque marquée par l’omniprésence de réseaux virulents d’informations personnelles et d’égo-portraitisme parfois narcissique, il est inévitable que certaines images de bodys-parfaits-fitness ou de mannequin d’un jour finissent par nous titiller la confiance en soi. Je veux dire, nous avons les rétines encore plus sollicitées qu’il y a, disons, dix ans, par une infinité de belles personnes aux corps dits « parfaits », qui s’exposent sans pudeur, dans toute leur minceur et leur splendeur abdominale. Pour ma part, je trouve extrêmement difficile de ne pas sans cesse comparer ma petite silhouette, pourtant plutôt « correcte » selon les fameux standards sociétaux, avec ces milliers d’autres plus fines-minces-fermes-lisses que moi que je vois partout dans les médias en général et sur les réseaux sociaux en particulier.

Cette habitude assez malsaine merci commençait sérieusement à miner encore davantage le déjà frêle et chambranlant amour que je portais à mon corps, auquel je trouvais toujours un million de défauts (vergetures ici, chaire qui dépasse là, trop d’épaules, pas assez de 6-packs, name it!). Depuis environ un an et demi, je m’adonne très régulièrement et avec plaisir au yoga. Depuis environ un an et demi, j’apprécie et accepte, de plus en plus, mon anatomie unique et parfaitement imparfaite.
 
En effet, le yoga est une activité physique qui aide ma tête en constant mode auto-évaluation de mon apparence à s’harmoniser avec mon corps (qui ne demande sûrement qu’à être minouché par mon cerveau), afin de créer des formes et des mouvements tantôt physiques, tantôt gracieux. Je suis toujours surprise et réellement fascinée par ce que mon corps peut accomplir en le poussant un peu plus loin à chaque séance. Aussi, je trouve tellement beau de voir d’autres gens, de sexes, âges et physiques tous différents créer, eux aussi, de magnifiques poses et essayer de nouvelles choses aux limites de leur propre physique.

Le plus important enseignement que le yoga me permet d’approfondir tout en haussant ma confiance en moi est certainement le respect de mon corps. Tout, dans le yoga, doit se faire dans le respect de ses limites corporelles pour éviter les blessures et tranquillement évoluer sans omettre d’étapes. Apprendre à connaître ma petite maison de chaire dans ses moindres replis et la respecter, le plus sincèrement du monde, est sans contredit le plus beau cadeau que le yoga m’apporte un peu à chaque fois.

Ne plus me comparer et aimer mon apparence physique demeurent deux défis permanents, mais avec la pratique du yoga, ils deviennent, pour vrai, de moins en moins ardus.

Quel est votre truc infaillible ou votre activité pour donner de l’amour mental à votre corps?    

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES