L’été en zénitude : mode d’emploi en ce 21 juin

Crédit photo: Dominik Lowyears/Unsplash

C’est le solstice d’été! Comme des milliers de personnes qui se rendent à Stonehenge en Angleterre pour fêter l’arrivée de la journée la plus longue du calendrier, je célèbre, mais à ma façon. Cette année, j’ai envie de me débarrasser de tout ce qui est inutile dans ma vie. Je vais tout brûler! Ouiiiii que OUI. #SensFiguré

Au printemps, j’ai donné le linge que je ne portais plus. Ça fait du bien au moral de faire le ménage de son placard, mais c’est pas assez. Pas cette année. J’ai besoin de plus pour me libérer des pensées qui m’accablent depuis trop longtemps. Alors un ménage en profondeur s’impose pour enlever tout ce qui me pèse. Je compte donc brûler tout ce qui encombre ma vie intérieure (et incidemment, extérieure). Au zénith de l’astre du jour, des dizaines d’inutilités vont s’envoler dans les airs. Big ménage, mes ami.e.s.

Le feu
Le feu purifie, c’est connu. Comme l’eau qui lave, le feu lèche de ses flammes tout ce qui peut le nourrir. Il ne reste plus rien après. Passion. Totalité. Cendres. Wouuh. Oui, il dévaste et sème la terreur. Il est aussi source de vie et de réjouissance. Sa puissance est immense. J’aime cet élément qui possède une dualité forte et contrastée. Fuego si. C’est lui qui va marquer le début de mon été. Juste une allumette, ça va, han. C’est pas encore la St-Jean!

Brûler tout ce qui énerve
Une bonne fois pour toutes, je dis out! à ce qui m’encombre :

  • Mauvaises habitudes (t'sais les gestes qu’on répète sans savoir pourquoi)
  • Pensées qui tournent en rond (maudits hamsters)
  • Broyage de noir
  • Relations poches (celles qui siphonnent notre énergie)
  • Toutes les autres petites graines fatigantes sous nos pieds nus

L’idée est de se demander ce qu’on a envie de changer, vraiment. Hier, j’ai fait ma liste à brûler en y mettant tout ce que je ne veux plus transporter dans mon voyage de vie. J’ai fait ça beau et j’ai pris mon temps. Quand on s’implique… on y croit davantage! Beau papier, belle calligraphie, je me suis assise tranquille devant une bougie.

Au début, j’étais bloquée… J’ai ensuite pensé à ma relation amoureuse qui a foiré dernièrement. Ben je ne veux plus ça, ce genre de relation. Je veux être plus lucide. Et là, j’étais plus arrêtable. J’ai rempli deux feuilles complètes d’inutilités (mais pas inutiles). Vlan!

Je vais brûler cette feuille aujourd'hui, le 21 juin. Idéalement, je serais à la campagne et je ferais un grand feu. Mais ce sera pas le cas : le feu de joie sera dans mon évier de cuisine. #SécuritéAvantTout Je craquerai une allumette et verrai s’envoler les mots. 

Un peu de yoga avec ça?
Le 21 juin est aussi la journée internationale du yoga. Pas de gros rassemblements en ville cette année. Il faudra attendre le 12 août dans le Vieux-Port pour participer Lolë White Tour tous vêtu.e.s de blanc. Des initiatives existent toutefois dans plusieurs centres de yoga. Moi j’irai au parc Westmount, de 18 h à 20 h, après avoir brûlé mes papiers (pour plus d'infos : Lululemon Westmount).

Bon été! Et bon feu…!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES