Je n’ai jamais fréquenté une personne qui était végane ou même végétarienne. J’ai toujours été avec quelqu’un.e plutôt carniste (meat lover) ou comme on les appelle plus communément : omnivores.

Tout d’abord, je tiens à mentionner que cet article n’est pas moralisateur, persuasif ou de nature à juger qui que ce soit. Je l’écris de bonne foi pour aider les couples et les fréquentations qui n’ont pas le même type d’alimentation. Je ne veux pas provoquer un débat, je veux juste aider en parlant de mon expérience personnelle. That's it.


                                                                           Crédit : Giphy

Tout ça pour dire que les désagréments des routines qui concernent la bouffe en relation amoureuse, je les connais comme le fond de ma poche. En plus, comme je suis un plan alimentaire sportif, c'est parfois assez compliqué, merci. (Mais pas tant que ça, au fond.) Quand j’ai décidé de devenir végane, la personne qui était dans ma vie à l’époque était méga fan de viande, pis ça n’a rien changé dans notre vie intime. Est-ce qu’il y a vraiment un secret à ça? Je crois que oui, dans un certain sens.

Voici quelques trucs pour faciliter vos relations sans négliger les valeurs et le mode de vie des partenaires concerné.e.s.
 
1. Faire l’épicerie ensemble
Alors ça, c’est un bon starter! Il existe un paquet de produits « vegan by mistake » qui sont conçus sans le sceau vegan, mais qui le sont quand même dans la recette originale. Ça permet de voir ce que l’un.e et l’autre mange et de pouvoir enfin faire l’épicerie en solo sans se tromper de produit.


                                                                          Crédit : Giphy                          

2. Apprendre à cuisiner avec des ingrédients différents
Ce n’est pas une question d’imposer quoi que ce soit, mais faire des remplacements ne fait de mal à personne. Tout ce que vous avez l’habitude de consommer se fait dans l’alimentation végétalienne, trust me. Si vous décidez de faire les repas pour deux (avec viande et sans viande), assurez-vous d’utiliser des outils de cuisine en double pour éviter que ladite viande touche la protéine végétale ou les légumes de votre vegan lover. C’est juste une question d’habitude, et ça se fait full bien!

3. Défendre votre partenaire végan.e
Il est très important de ne pas embarquer dans la game de la mesquinerie et des gags répétés un peu très poches de bacon et de manque de protéines. Vous n’êtes pas obligé.e d’être végan.e parce que votre partenaire l’est, mais c’est super le fun si vous mangez comme l’autre une fois de temps en temps. En plus, c'est vraiment apprécié si vous ne tolérez pas que des ami.e.s, de la famille ou des inconnus.e.s dénigrent le mode de vie de votre partenaire. Honnêtement, on adore les omni.e.s qui nous défendent quand on se fait écœurer, promis-juré craché.


                                                                         Crédit : Giphy

4. Aller souper au restaurant
Bon, je ne vous cacherai pas que ça peut être difficile quand on est vegan.e, mais ça se fait. Je vous suggère de demander à votre moitié végan.e de chercher par lui.elle-même un restaurant de son choix et de regarder le menu ou même d’appeler avant de s’y rendre. Ça finit souvent en salade, pâtes ou pizza, mais au moins on peut manger quelque chose. L’idéal est un souper dans un restaurant totalement végétalien, cela facilite les repas pour tous.tes. Évidemment, on peut varier!
 
5. Trouver LE repas vegan classique préf'
Ça… J’ADORE! Trouver une recette que les partenaires aiment beaucoup et la transformer en comfort food ou en classique d’un certain jour dans la semaine. C’est vraiment plaisant, et ça permet de faire un souper en amoureux.euse tout en partageant un moment très précieux.

Je crois (et j’en suis la preuve) qu’il est très possible de faire fonctionner une relation avec des partenaires vegan.e et omnivore. C’est comme n’importe laquelle des relations interpersonnelles : communication, respect mutuel et amour – ben, ben, ben gros d’amour et l’affaire va être ketchup (le ketchup c’est vegan en passant)!


                                                                             Crédit : Giphy

Plus de contenu