Il y a plus d’un an, je suis allée souper chez une bonne amie. Je lui ai demandé ce que nous mangions pour savoir ce que j’apporterais à boire, et elle m’a répondu : « Un curry de patates douces ». Ma réponse a spontanément été : « Ok, mais c’est quoi la viande dedans? »

Cette question somme toute anodine, je l’ai posée parce que dans mon esprit, manger un repas sans viande n’était pas logique. Pour moi, végé était synonyme de fade et j’avais l’impression que tous les repas de ce genre ne contenaient que de la luzerne. #FullPréjugés

Heureusement, mon opinion clichée a aujourd’hui évolué. En effet, mon chéri et moi essayons depuis quelque temps, et pour une multitude de raisons de diminuer la quantité de viande dans notre assiette (la viande rouge principalement, il faut bien commencer quelque part). Par contre, même si je suis beaucoup plus ouverte d’esprit, je trouve ça incroyablement ardu.  

Manger de la viande a toujours fait partie de mes habitudes de vie. L'une de mes photos de bébé les plus mémorables est celle où je suis couverte de sang parce que je viens de découvrir le boudin. J'ai aussi grandi sur une ferme, alors le bœuf que nous mangions était souvent élevé à 100 mètres de ma cuisine et les poulets étaient, avant d'être dans mon assiette, les petits amis poussins de ma classe de maternelle.

Je sais qu’il existe maintenant beaucoup d’options pour remplacer la viande dans nos repas et qu’il est même possible de reproduire le goût du bacon ou du saumon fumé, sauf que je n’ai toujours pas réussi à éprouver autant de plaisir en mangeant ces aliments que lorsque je mange « l’original ». Je suis encore en quête du plat que je voudrai manger à nouveau parce que les saveurs et la texture m’ont renversée (parce que même si la poutine c’est souvent végétarien, ce n’est pas une option à long terme lol).

Je fais vraiment des efforts et je tente de reprogrammer mon estomac et mon cerveau, puisque je sais que c'est en partie une question d'habitude et de culture. J'ai cuisiné des plats sans viande, des desserts végétaliens et j'ai mangé dans des restaurants végétariens réputés, mais rien n'y fait. Quand j'ai une fringale, j'ai encore envie de manger du jerky de bœuf et ça m'arrive souvent d'avoir envie de manger un steak pour souper.

Je sais que ça peut prendre du temps et que l'idée est d'intégrer les repas sans viande progressivement. De toute manière, je ne pense pas me convertir au végétarisme ou au végétalisme total (qui sait, never say never qu'ils disent),  mais j'aimerais quand même trouver la perle rare des aliments qui compensera pour le fait que depuis 27 ans, j'ai dû manger 50 vaches (je dramatise, j'espère).

Avez-vous des recettes ou des sites Internet à partager? Essayez-vous de réduire votre consommation de viande? Si oui, comment vous y prenez-vous?

Plus de contenu