Maipoils, un mouvement pour faire jaser

Crédit photo: Lara_Korneeva/Shutterstock Maipoils, un mouvement pour faire jaser

Lundi dernier, j’ai eu la chance d’assister au lancement de MaiPoils au chaleureux café Reine garçon. J’ai pu assister à une discussion fort intéressante au sujet de la présence ou plutôt l’absence de poils. Les hommes se font dicter de se raser la région pubienne parce que, semble-t-il, c’est plus propre. La barbe et les jambes, ça va. Pour les femmes, le poil n’a simplement pas sa place selon les normes sociales, peu importe où il se trouve sur notre corps.
 
Encore une fois, sommes-nous surpris.e.s que les femmes aient plus de contraintes physiques à respecter que les hommes? Pas vraiment.
 
Fun fact : l’absence de poils mènerait à une fréquence plus élevée d’infections vaginales. Les poils seraient même une protection contre les infections...

Crédit : Giphy

 
Lors de la soirée, l’organisatrice du mouvement, Paméla Dumont, nous a informé ou plutôt ouvert les yeux sur la trop grande absence de poils chez les hommes, mais surtout chez les femmes. Il n’y a pas de modèles auxquels nous pouvons nous identifier qui nous sont présentés avec leurs poils. Un exemple qui m’a particulièrement accrochée est l’absence de poils chez l’actrice qui joue Wonder Woman. Comme Paméla l’a mentionné, Wonder Woman est une femme qui est censée n’avoir jamais vu de civilisation. Ce serait assez bizarre qu’elle ait eu accès à une esthéticienne!
 
Il est fréquent d’associer un homme avec une barbe à la virilité, c’est même valorisé maintenant de se laisser pousser une barbe. C’est à la mode. Or, une femme qui se laisse pousser le poil des jambes ou des aisselles est encore vue comme une « malpropre » ou une « hippie ». Il y a beaucoup d’argent à faire avec les traitements de retrait des poils chez les femmes justement : épilation, rasoirs (roses), teinture bleach, laser, etc. En contrepartie, il existe très peu de produits pour l’entretien des poils chez les femmes. Ça ferait sûrement beaucoup réagir…
 
D’ailleurs, Paméla racontait que le mouvement a fait beaucoup réagir les gens et selon elle, c’est loin d’être une mauvaise chose. Maipoils vise justement à ouvrir le dialogue sur les poils, donc le fait que les gens réagissent lui montre la nécessité d’un tel mouvement. Ils.elles veulent que les gens se questionnent au sujet de leurs poils. Pourquoi les rase-t-on? Parce que ce n’est pas beau? Ok. Mais pourquoi ce ne serait pas beau? Pourquoi nous montre-t-on seulement la femme SANS poils?
 
Maipoils ne vise pas à forcer les gens à se laisser pousser les poils du corps, mais plutôt à s’interroger sur pourquoi ils.elles le font. Si vous êtes game d’aller pratiquer votre sport sans vous être fait les jambes ou encore cesser de vous excuser si votre repousse n’est pas faite et qu’elle est un peu visible, tant mieux! Sauf que le mouvement n’est pas là pour dire quoi faire, mais plutôt pour ouvrir le dialogue. Au fond, si les femmes avaient vraiment le choix de se raser ou non, nous verrions des femmes avec du poil et d’autres sans… Pourtant, ce n’est pas le cas.

Avons-nous vraiment le choix? 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES