Mon lapin, du gibier?

Crédit photo: PublicDomainPictures/Pixabay Mon lapin, du gibier?

« C’est ton souper pour ce soir? Hahahaha… » J’entends souvent cette phrase quand je vais faire couper les griffes de ma lapine. Oui, j’ai une lapine comme animal de compagnie. C’est mon bébé, alors ne me parlez surtout pas de la manger. Il y a plus de viande sur votre chat, de toute façon.

Ça suscite beaucoup de questions. Je m’y attendais un peu quand mon copain et moi l’avons adoptée, mais pas tant que ça. Apparemment, avoir un lapin est synonyme de mode de vie particulier. Je vous présente ici les questions qu’on me pose le plus souvent, histoire de discerner le vrai du faux. J’espère en même temps vous donner le goût d’adopter, vous aussi, un compagnon à grandes oreilles.

Question n° 1 : « Pourquoi un lapin? »
Mon copain est allergique aux chiens et aux chats. Moi, je voulais vraiment prendre soin d’une boule de poils. Il a fallu faire preuve de créativité, et c’est pour ça qu’on s’est intéressés aux lapins. Ça a été une belle surprise!

Question n°2 : « Mais là, tu dois ramasser des crottes tout le temps, non? »
Les lapins peuvent être propres en litière. Si, si, je vous le jure! En fait, ils font toujours leurs besoins dans le même coin. Il suffit de l’identifier et d’y placer la litière par la suite. On peut aussi les conditionner à aller dans un endroit précis avec un peu de patience. Déposer les glosettes à l’endroit voulu peut aider. Pas de danger qu’ils choisissent le milieu du salon puisqu’ils aiment bien manger en faisant leur besogne. C’est vous qui décidez où mettre le foin!

Question n°3 : « Pis c’est l’fun? C’est pas comme avoir un bibelot? »
Les lapins sont très actifs et ont besoin de bouger. Si on prend le temps de bien sécuriser son chez-soi (fils, meubles, etc.), un lapin peut être en liberté totale. Un lapin heureux explore et fait des galipettes comme ceci…


Crédit : Giphy

Pour ma part, ma lapine est en liberté partielle, c’est-à-dire qu’elle est libre quand je suis à la maison, et en cage quand je suis à l’extérieur et pendant la nuit. Elle a en moyenne huit à douze heures de liberté chaque jour, et je vois bien qu’elle aimerait en avoir plus.

Je n’exclus pas la possibilité de la liberté totale, même que je le souhaite. Je dois simplement me décider à sécuriser mes fils et me munir d’un répulsif pour mes pattes de chaise. Elles aiment gruger, ces petites bêtes!

Question n°4 : « C’est affectueux, un lapin? »
Les lapins sont des proies, ils sont donc de nature nerveuse. Il leur faut un certain temps pour s’adapter à un nouvel environnement et faire confiance. J’ai adopté ma Poupie il y a un an maintenant. Elle avait déjà trois ans. Elle aussi, elle m’a adoptée, mais il a fallu plusieurs semaines. Maintenant, elle vient solliciter des câlins, nous suit partout dans l’appartement et regarde la télévision avec nous.

Je vous invite à consulter la page des animaux exotiques de la SPCA. Vous pouvez aussi les suivre sur Facebook. Qui sait? Peut-être que le lapin est le compagnon idéal pour vous!

En terminant, je ne pouvais pas écrire cet article sans vous présenter ma cocotte d’amour. Voyez comme elle est belle!

Crédit : Eve St-Aubin

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES