Gina Rodriguez, une icône féministe à découvrir #JaneTheVirgin

Crédit photo: Gina Rodriguez/Facebook Gina Rodriguez, une icône féministe à découvrir #JaneTheVirgin

J’écoute peu de séries, mais j'aime sincèrement celles que j’écoute. Et c’est le cas pour la populaire (mais pas assez à mon goût) série Jane The Virgin dont je vous ai déjà vanté les mérites. En investiguant un peu plus sur ma passion du moment, j’ai découvert que non seulement la série est géniale, mais qu’en plus, le casting l’est aussi. On le sait, le manque de diversité en télévision est criant et les acteurs et actrices racisé.e.s sont souvent relégué.e.s au deuxième plan. Les acteurs et actrices de la série, en étant souvent à leurs premiers rôles d’envergure, sont très reconnaissant.e.s et n’hésitent pas à valoriser le travail de leurs collègues faisant office de guest-star : ils et elles les accueillent et les intègrent comme s’ils.elles faisaient partie de l’équipe régulière. Outre cette anecdote attendrissante, l’actrice principale de la série, Gina Rodriguez, et ses divers accomplissements m’ont ébahie. 

Je ne suis pas vraiment fan des célébrités en général et il est bien rare que je prenne celles-ci comme modèles, mais là vraiment j’ai swoon solide.

Lors d’une session questions-réponses sur Twitter en 2014, l’actrice aurait nié être féministe suite à une question d’un fan. Elle se serait ravisée 20 minutes plus tard lorsqu’elle aurait pris conscience de la réelle signification de ce terme. Depuis, on peut dire qu’elle a fait du chemin.

Lors de la diffusion de la première saison, Gina s’est vue remettre un Golden Globes pour sa prestation. En plus d’être malheureusement une trop rare récipiendaire LatinX, elle a été la première gagnante jouant dans une série de la CW, une chaîne américaine de plus petite envergure. Elle a d’ailleurs profité de cet honneur pour honorer la première femme latina à avoir emporté ce trophée.

Depuis, elle n’hésite pas à prendre la parole pour dénoncer les injustices sociales et elle profite de sa tribune au maximum pour donner de la visibilité aux enjeux qui lui tiennent à coeur, notamment les enjeux raciaux. En effet, contrairement à une certaine célébrité, Gina est intersectionnelle sans compromis.


Crédit : Giphy

Sur Instagram, on peut découvrir son hashtag #MovementMonday où elle présente et met en vedette une personne racisée pour faire un pied de nez à la blancheur hollywoodienne.

Les actions parlent plus fort que les paroles et Gina l’a bien compris. L’actrice a fondé le Young Women's Honours, une cérémonie visant à honorer les jeunes femmes ayant un impact dans des domaines aussi variés que les arts, les sciences, l’éducation…

Sa fondation We Will permet à de nombreuses femmes en situation défavorisée d’avoir accès à des bourses. 

En plus des enjeux féministes et raciaux, elle n’hésite pas à promouvoir la diversité corporelle et à partager son expérience avec la maladie d’Hashimoto et les problèmes de glandes thyroïdes.


Crédit : Giphy

Je ne pense pas avoir besoin d’en dire plus pour vous convaincre qu’elle est awesome et qu'elle présente un vraiment bon modèle de féminisme intersectionnel. Personnellement, je trouve ça ben le fun de ne pas être déçue d'une célébrité pour une fois et je suis ben heureuse d’avoir une raison de plus de capoter sur la série.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES